Catégories
Actu

Thaïlande : des élections anticipées dès 2010 ?

Le Premier ministre thaïlandais Abhisit Vejjajiva, a déclaré samedi qu’il pourrait éventuellement convoquer des élections anticipées une fois que l’économie aura récupéré, sans pour autant fixer de calendrier précis.

Des élections anticipées auraient le mérite de légitimer le gouvernement de M. Abhisit, qui a été sélectionné  par le Parlement de la Thaïlande il y a environ un an, après la démission d’un gouvernement pro Thaksin jugé illégal par la Cour Supreme.

“Il est probable qu’il y aura des élections anticipées dès que l’économie aura consolidé sa reprise», a déclaré M. Abhisit à Dow Jones Newswires. Si M. Abhisit et le Parti démocrate et ses alliés de la coalition obtenaient une majorité au Parlement, cela pourrait contribuer à faire baisser la tension qui règne en Thailande entre les partisans et les détracteurs de l’ancien premier ministre et magnat des télécommunications, Thaksin Shinawatra.

Depuis qu’il a été renversé par un coup d’Etat militaire en 2006, M. Thaksin n’a cessé de rallier ses partisans depuis l’étranger, où il est actuellement considéré comme fugitif après avoir été condamné à deux ans de prison pour conflit d’intérêt .

Abhisit peut-il prendre le risque d'organiser des élections anticipées en 2010 ?

S’exprimant en marge du  Forum de coopération économique Asie-Pacifique à Singapour, M. Abhisit a déclaré qu’il s’attendait à un contraction de l’économie thailandaise de 3% à 3,5% cette année, , mais qu’un rebond est probable l’année prochaine,  lui permettant de convoquer de nouvelles élections.  “Une croissance de 3,5% est réalisable”, a déclaré M. Abhisit pour l’année 2010.

M. Abhisit a déclaré qu’il continuera à aider les exportateurs à susciter cette reprise, et a suggéré que la banque centrale de Thaïlande, ne devrait pas augmenter ses taux d’intérêt pour ne pas mettre de nouvelles pressions à la hausse sur le baht. L’affaiblissement du dollar américain a été un thème récurrent lors des pourparlers de l’APEC – ainsi que la manière dont le yuan chinois a suivi la descente du billet vert, rendant plus difficile les exportations des autres économies de l’Asie.

La  Banque centrale de la Thaïlande, comme beaucoup d’autres en Asie, a vendu sa monnaie pour acheter des dollars ces derniers mois pour tenter d’enrayer la hausse du baht.

Par Redaction Bangkok

La rédaction de thailande-fr est installée à Bangkok depuis 2007, avec un rédacteur en chef, des pigistes, et des stagiaires d'écoles de journalisme et de communication.

  • Le problème c’est que Abhisit n’est pas pressé d’organiser des élections car c’est le parti de Thaksin qui va gagner, ce qui serait un terrible revers…