Catégories
Actu

Accident de bus meurtrier en Thaïlande : 14 morts

Douze touristes chinois ont été tués et 11 autres blessés lorsque leur bus a quitté la route dans la province de Chiang Mai dans le nord de la Thaïlande.

14 touristes malaisiens ont été tués et 11 autres blessés lorsque leur bus a quitté la route dans la province de Chiang Mai dans le nord de la Thaïlande.

L’incident est survenu sur la route de Chiang Mai à Chiang Rai (route n ° 118) dans le sous-district de Doi Saket à environ 23h30, a déclaré Chatchai Promlert, directeur général du Département de la prévention des catastrophes.

Le bus enregistré à Chiang Mai avec le numéro de plaque d’immatriculation 30-0485 se dirigeait de la province de Chiang Rai à Chiang Mai. Il a heurté une voiture de tourisme, puis un poteau électrique avant de plonger dans un ravin.

Le conducteur de l’autobus avait déjà heurté un autre véhicule dans la région de Mae Khajan de Chiang Rai quelques heures plus tôt et a tenté de s’échapper.

La poursuite qui s’en est suivie, alors que le chauffeur tentait de fuir le premier accident, à provoqué l’excès de vitesse et la perte le contrôle du véhicule, provoquant une tragédie pour les touristes qui venait d’arriver de Malaisie.

Les accidents de la route sont fréquents en Thaïlande.

Dans l’édition 2015 de son Rapport de situation sur la sécurité routière, l’agence de santé des Nations unies a estimé que 14 059 ont été tuées sur les routes thaïlandaises en 2012, soit un taux de mortalité de 36,2 personnes pour 100 000.

Un taux seulement dépassé par la Libye, un pays déchiré par la guerre civile où 73,4 personnes par 100 000 sont mortes la même année.

D’après l’OMS, il est vraisemblable que le chiffre des victimes des la route en Thaïlande avoisine en réalité les 24.000 morts.

La Thaïlande est au deuxième rang dans le monde pour les décès sur la route liés à l’alcool. Selon l’OMS, 26% de tous les décès sur les routes en Thaïlande sont liés à l’alcool au volant.

Par Redaction Bangkok

La rédaction de thailande-fr est installée à Bangkok depuis 2007, avec un rédacteur en chef, des pigistes, et des stagiaires d'écoles de journalisme et de communication.