Catégories
Actu

Quatre cyclistes tués en une semaine sur les routes thaïlandaises

Quatre cyclistes tués par des chauffards en une semaine : même pour la Thaïlande, c’est beaucoup.

Une femme de 31 ans a été mortellement blessée par un chauffard à Bangkok la nuit dernière, quelques jours après que trois cyclistes ont été tués par un conducteur ivre dans le nord de la Thaïlande.

La série noire meurtrière qui frappe les cyclistes thaïlandais depuis quelques jours a provoqué une onde de choc dans l’opinion publique : sur les réseaux sociaux thaïs les critiques se déchaînent contre les chauffards ivres, ou prenant la fuite après avoir blessés mortellement leurs victimes.

buscrash-tile
La sécurité routière : un problème récurrent en Thaïlande

Même le prince héritier de la couronne, “His Royal Highness Vajiralongkorn” a officiellement pris position pour déplorer l’insécurité des cyclistes sur les routes thaïlandaises.

Selon les informations publiées par le journal Thai Rath un automobiliste a percuté un groupe de cyclistes sur l’avenue Ratchada-Ramintra dans le district de Kannayao à environ 20h30 hier soir.

Trois cyclistes ont été envoyés à l’hôpital, et l’une des victimes, agée de 31 ans, Thanyakorn Densirimongkol, est décédée plus tard de ses blessures.

Trois cyclistes morts sur la route de Chiang Mai

L’accident mortel de Bangkok est survenu deux jours après qu’une étudiante de Chiang Mai, agée de 23 ans a tué trois cyclistes vers 6 heures du matin, dans la région nord de la Thaïlande.

Actuellement hospitalisée elle était ivre au moment des faits, et a été accusée de conduite dangereuse ayant entraîné la mort.

Suite à cette série d’accidents mortels le Premier ministre Prayuth Chan-ocha a ordonné à la police d’augmenter la fréquence  des contrôles contre l’ivresse au volant – une cause fréquente d’accidents de la route en Thaïlande.

“Le général Prayuth a également présenté ses condoléances aux familles et amis des morts et des blessés”, a déclaré un porte-parole du gouvernement.

“Il a exhorté les automobilistes à faire preuve de compassion, à conduire prudemment et à partager les routes avec les cyclistes, dont le nombre augmente chaque année.”

Le gouverneur de Chiang Mai M.Suriya Prasarnbundit a déclaré avoir ordonné des inspections plus strictes des établissements nocturne dans toute la province : la conductrice impliquée dans l’accident mortel a avoué qu’elle avait bu jusqu’au petit matin avec des amis dans un bar avant de prendre la route.

La Thaïlande championne mondiale de l’insécurité routière

A peu de chose près, la Thaïlande occupe la place peu enviable de championne du monde de l’insécurité routière, au troisième rang dans la liste des pays ayant les taux les plus élevés de décès dus à la circulation dans le monde avec 38 décès sur la route par 100 000 habitants  selon les dernières statistiques de l’OMS.

Selon une enquête réalisée par la police, 8% des automobilistes thaïlandais conduisent sans permis, et 36% utilisent leur téléphone portable en conduisant

Les taux les plus élevés de tués sur la route se trouvent  cependant en Érythrée (48,4) et en Libye (40,5), des pays inexistants en terme de tourisme.

En d’autres termes, le niveau de développement en matière de sécurité routière de la Thaïlande est proche de celui de l’Afrique subsaharienne, c’est à dire de la région la plus arriérée du monde.

Par Redaction Bangkok

La rédaction de thailande-fr est installée à Bangkok depuis 2007, avec un rédacteur en chef, des pigistes, et des stagiaires d'écoles de journalisme et de communication.