Catégories
Actu Bangkok

Suthep Thaugsuban à la recherche d’un second souffle

Alors que la mobilisation du PDRC semble donner des signes d’essoufflement à Bangkok, son principal dirigeant Suthep Thaugsuban s’oriente vers la recherche de nouveaux appuis pour renforcer sa position, et obtenir la démission du gouvernement Shinawatra.

Alors que la mobilisation du PDRC semble donner des signes d’essoufflement à Bangkok, son principal dirigeant Suthep Thaugsuban s’oriente vers la recherche de nouveaux appuis pour renforcer sa position, et obtenir la démission du gouvernement Shinawatra.

Le PDRC a convoqué des rassemblements de masse sur les sites de protestation de Bangkok du 14 au 16 février,  pour coïncider avec le jour de Makha Bucha.

Faire des mérites tout en soutenant le PDRC

Suthep Thaugsuban a annoncé hier lors d’un discours sur le site de protestation de Pathumwan, la tenue de rassemblements de masse à partir du vendredi 14 février sur les sites de Pathumwan, Ratchaprasong, Asoke, Silom et Chaengwattana.

Ces rassemblements coïncideront avec le jour de célébration bouddhiste Makha Bucha, et les manifestants seront invités à faire des mérites et à étendre leur pardon au régime Thaksin a t-il précisé.

Le soutien d’une partie du clergé bouddhiste apporté au PDRC est devenu un sujet polémique en Thaïlande (pays à 95% bouddhiste), car le site de protestation de Chaeng Wattana est dirigé par un moine, Luang Pu Buddha Issara.

Critiqué par une partie des autres moines qui estiment que les ecclésiastiques  n’ont pas  à se mêler de politique, il fait l’objet d’un mandat d’arrêt délivré par les autorités.

20 millions de baht pour soutenir les riziculteurs

Le leader du PDRC Suthep Thaugsuban a aussi pris parti en faveur des agriculteurs qui campent devant le Ministère du Commerce depuis plusieurs jours. Il a organisé une marche de deux jours visant à récolter de l’argent afin d’aider les fermiers venus réclamer leur dû.

En effet, le gouvernement avait mis en place un programme de subvention du riz, et s’était engagé à racheter ce dernier à des prix plus élevés que le marché, mais les agriculteurs attendent toujours d’être payés.

Ces derniers jours, une marche a été organisée entre Silom et Sukhumvit par le PDRC afin de récolter 20 millions de bahts nécessaires à aider les riziculteurs des provinces. L’argent servira à payer en partie leur déplacement jusqu’à Bangkok, ainsi que leurs repas, d’après le leader du PDRC.

En une journée seulement, le PDRC a réussi à récolter 9,2 millions de bahts.

« Nous avons 19 sacs d’argent en liquide donné par les gens lors de la marche entre Ekamai et Phetchburi Road, Thonglor and Sukhumvit Road, qui a duré huit heures. Nous faisons de notre mieux pour obtenir 20 millions de bahts pour les agriculteurs »

, a affirmé Suthep Thaugsuban.

Il a également ajouté que le PDRC fournira une assistance financière aux six employés administratifs de la ville qui ont été blessés lors d’une explosion sur l’avenue de Ratchdamnoen, pendant une opération de nettoyage.

Par Pauline Bouveau

Étudiante en Master 1
Nouvelles Pratiques Journalistiques
Université Lumière Lyon 2

  • Si “populace” est bien le mot communément utilisé pour qualifié “le bas peuple”, (des campagnes donc ici), je peux, au vu des commentaires, me permettre de vous retourner le compliment.