Catégories
Actu

2,2 milliard d’euros pour l’achat d’une première voiture

Le gouvernement thaïlandais va rembourser 91 milliards de baht à 1,25 million d’automobilistes dans le cadre d’un programme de remboursement d’impôt pour l’achat d’une première voiture.

Le gouvernement thaïlandais va rembourser 91 milliards de baht à 1,25 million d’automobilistes dans le cadre d’un programme de remboursement d’impôt pour l’achat d’une première voiture.

La date limite pour se faire enregistrer était le 31 décembre à minuit, et les Thaïlandais ne l’ont pas oublié: ils se sont rués sur l’occasion. Le gouvernement tablait sur 500.000 candidats, et il y en a finalement eu presque trois fois plus.

Bangkok traffic
La politique de remboursement d’impôts pour l’achat d’une première voiture revient à subventionner les embouteillages dans Bangkok.

Le directeur général de l’Excise Département de Thaïlande (perception des impôts indirects) Poonsawat Somchai a déclaré que les taxes que le gouvernement devra rembourser aux propriétaires de voitures (maximum 100.000 baht par véhicule, ou 2500 euros, pour des voitures de moins de 1.000.000 de bath ou 25.000 euros) approcheront en définitive  les 100 milliards de baht.

Le plan, faisait partie des promesses électorales du parti Pheu Thai, et a soulevé des réticences dans l’opposition.

« Qui en bénéficie ? L’argent dépensé dans ce programme suffirait à construire une nouvelle route de transit. Est-il vraiment nécessaire d’utiliser l’argent du contribuable pour aider une industrie automobile qui est déjà florissante? »

s’est interrogé Korn Chatikavanij, leader adjoint du parti démocrate et ancien ministre des finances.

Le trafic à Bangkok s’est déjà sensiblement aggravé à la suite de cette politique: durant le mois denier les immatriculations de voitures à Bangkok ont bondi à 7.384.934, dont 296.553 étaient des voitures neuves achetées grâce aux subventions fiscales pour l’achat d’une  première voiture.

Plus de 381.184 habitants de Bangkok souffrent déjà de maladies respiratoires causées par la pollution de l’air associée aux embouteillages, a révélé le mois dernier l’administration métropolitaine de Bangkok (BMA).

Selon la division médicale de la BMA, le nombre de personnes souffrant de maladies respiratoires telles que l’asthme et les allergies a considérablement augmenté au cours des sept dernières années, avec environ 20.000 à 30.000 Bangkokiens développant des symptômes chroniques chaque année.

Certes, le plan ne concerne pas uniquement la capitale, mais alors que Bangkok connaît peut-être les pires embouteillages du monde, une qualité atmosphérique dégradée et conserve des bus qui ressemblent à des pièces de musée, l’arrivée de nouvelles voitures subventionnées par le gouvernement apparaît comme une fausse bonne idée.

 

Redaction Bangkok

Par Redaction Bangkok

La rédaction de thailande-fr est installée à Bangkok depuis 2007, avec un rédacteur en chef, des pigistes, et des stagiaires d'écoles de journalisme et de communication.

Laisser un commentaire