Catégories
Actu

Inondations Thaïlande: le point sur les vols et aéroports

L’aéroport de Suvarnabhumi est protégé par des digues de 4 mètres de haut: son inondation est donc assez peu probable, à moins que la situation ne s’aggrave très brutalement sur le terrain. L’aéroport de Suvarnabhumi est également le hub principal pour les arrivées de visiteurs internationaux et le transfert vers et à partir des vols intérieurs desservant des destinations touristiques à travers la Thaïlande comme Phuket, Chiang Mai, et Surat Thani.

La ville de Bangkok est desservie par deux aéroports. L’aéroport de Suvarnabhumi, le point d’entrée principal de la Thaïlande avec 120 compagnies aériennes internationales et nationales, reste ouvert et fonctionne normalement avec environ 76 vols par heure.

L’aéroport de Suvarnabhumi est protégé par des digues de 4 mètres de haut: son inondation est donc assez peu probable, à moins que la situation ne s’aggrave très brutalement sur le terrain. L’aéroport de Suvarnabhumi est également le hub principal pour les arrivées de visiteurs internationaux et le transfert vers et à partir des vols intérieurs desservant des destinations touristiques à travers la Thaïlande comme Phuket, Chiang Mai, et Surat Thani.

L'aéroport domestique de Don Meuang est fermé jusqu'à nouvel ordre
L'aéroport domestique de Don Meuang est fermé jusqu'à nouvel ordre. Photo: thailand.prd.go.th/

Le second aéroport de Bangkok, Don Mueang, situé à environ 30 kilomètres au nord de l’aéroport Suvarnabhumi, est fermé pour une période indéterminée à cause des inondations. Les deux compagnies aériennes nationales exploitant Don Mueang, qui sont Nok Air et Orient Thai Airlines, ont temporairement transféré leurs opérations à l’aéroport de Suvarnabhumi.

Numéros de téléphone utiles:

Nok Air: 1318 ou 66 2900 9955

Orient Thai Airlines: 1126

Suvarnabhumi Airport Center Appelez: +66 0 2132 1888

Par ailleurs certaines compagnies aériennes ont modifié leurs rotations suite aux inondations:

Cathay Pacific supprime une de ses cinq fréquences quotidiennes entre Hong Kong et Bangkok, jusqu’au 2 novembre et Cathay Pacific permet à ses voyageurs de modifier gratuitement la date de leurs voyages tout comme Malaysian Airlines et Air Asia.

Thai Airways, Etihad Airways, Delta Air Lines et United Airlines ont mis en place des mesures pour les passagers désireux de retarder leur voyage.

Toutes les destinations touristiques principales, sauf Ayutthaya, sont accessibles par voie routière ou aérienne, notamment Chiang Mai, Chiang Rai, Pattaya, Rayong, Hua Hin, Koh Samui, Krabi, Phuket.
Les transports terrestres vers le nord sont fortement perturbés, mais toutes les liaisons interprovinciales par bus fonctionnent, sauf celle d’Ayutthaya.  L’aéroport international de Suvarnabhumi est accessible et fonctionne normalement, pour les lignes internationales et intérieures.

rappelle le ministère des Affaires étrangères qui conseille également d’éviter Bangkok.

Pour les voyageurs, il convient d’éviter autant que possible d’entrer dans Bangkok et de privilégier les vols de correspondance intérieure, du fait des perturbations que pourrait engendrer l’inondation de certaines zones.

Malgré les efforts entrepris par les autorités thaïlandaises, les inondations pourraient, dans les jours à venir, affecter le bon fonctionnement des transports urbains. Il est par ailleurs devenu difficile de se procurer de l’eau en bouteille et certaines denrées alimentaires de base, en raison de la forte demande des habitants de la capitale.Des pannes de courant pourraient aussi avoir lieu dans certains quartiers, perturbant notamment l’accès aux distributeurs d’argent.

Les réservations à destination de la Thaïlande ont baissé jusqu’à 70% par rapport à la fréquentation moyenne à cette période de l’année, a annoncé l’Association des agents de voyage thaïlandais (ATTA). De son coté l’Autorité du tourisme de Thaïlande a compté environ 25% d’annulations à cause des inondations, selon l’AFP. Bien que les principaux sites touristiques (à l’exception d’Ayutthaya) ne soient pas affectés par les inondations, la catastrophe naturelle qui ravage le pays dissuade un certain nombre de touristes.

Les inondations, considérées comme les plus sévères du pays depuis plus de 50 ans, ont touché la Thaïlande depuis le 25 juillet.

Par Redaction Bangkok

La rédaction de thailande-fr est installée à Bangkok depuis 2007, avec un rédacteur en chef, des pigistes, et des stagiaires d'écoles de journalisme et de communication.