Catégories
Actu Bangkok

Thaïlande: près de 300 morts, le centre de Bangkok épargné

Les messages rassurants du Premier ministre et du gouverneur de Bangkok n’ont pas eu beaucoup d’effets sur les habitants de Bangkok, qui se sont précipités dans les grandes surfaces pour faire des provisions d’eau en bouteille et d’aliments de base. La capitale est en effet encerclée par un mur d’eau, qui pour le moment n’a pas reussi à franchir le barrage des quartiers périphériques, qui sont eux durement touchés.

Les messages rassurants du Premier ministre et du gouverneur de Bangkok n’ont pas eu beaucoup d’effets sur les habitants de Bangkok, qui se sont précipités dans les grandes surfaces pour faire des provisions d’eau en bouteille et d’aliments de base. La capitale est en effet encerclée par un mur d’eau, qui pour le moment n’a pas reussi à franchir le barrage des quartiers périphériques, qui sont eux durement touchés.

Le dernier bilan des inondations qui frappent la Thaïlande s’établit maintenant à 297 morts, principalement dans les provinces du Nord et Nord Est qui sont les plus durement frappées.

Selon le ministère de la Santé publique, plus de 516 700 personnes dans les zones touchées par les inondations ont souffert de maladies, principalement de  fièvre, douleurs musculaires, grippe, maladies de peau, et céphalées. Les cinq provinces avec le plus grand nombre de patients comprennent Phichit, Nonthaburi, Nakhon Sawan, Sing Buri, et Nakhon Nayok.

Le centre de Bangkok panique mais reste au sec

Le centre-ville de Bangkok devrait être à l’abri des inondations selon un communiqué récent du Centre des opérations de secours qui a déclaré que la construction de l’endiguement des sites majeurs afin de protéger la capitale contre les inondations avait été achevé.

Cette capture d'écran du site http://flood.gistda.or.th/ qui retrace en temps réel l'évolution des inondations montre l'encerclement du centre de Bangkok par les eaux. En bleu les zones déjà inondées et en rouge les zones à haut risques

Le Ministre des Sciences et Technologies Plodprasop Suraswadi a exhorté les habitants de Bangkok à ne pas paniquer, en assurant que la situation des inondations dans la ville était sous contrôle. Certaines zones au nord de Bangkok sont cependant affectées ainsi que certaines zones de basse altitude dans les quartiers de Bangkok de Sai Mai, Min Buri, Nong Chok, Lat Krabang, et Prawet.

Actuellement 26 des 77 provinces sont touchées, mais les conditions dans le centre de Bangkok et dans la plupart des destinations touristiques de Thaïlande restent normales. Tous les aéroports thaïlandais, y compris l’aéroport Suvarnabhumi de Bangkok fonctionnent normalement.

En province, la situation reste critique.

Les 10 provinces les plus touchées sont Nakhon Sawan, Ayutthaya, Nonthaburi, Pathum Thani, Lop Buri, Ang Thong, Sing Buri, Chai Nat, Uthai Thani, et Chachoengsao avec de graves inondations provenant de trois causes conjointes: des volumes anormalement élevés de pluie à cause des tempêtes tropicales, l’eau de ruissellement des différents barrages dans le Nord, et de fortes marées de la mer.

Les touristes peuvent appeler la Ligne d’information du TAT, 1672, pour se renseigner sur la situation dans les différentes localités ou visiter le site Web du Département météorologique thaïlandais sur http://www.tmd.go.th/en pour connaître les prévisions météorologiques au quotidien.

Des problèmes de communication

En ce qui concerne la capitale, les inondations concernent les provinces situées à l’est et au nord de Bangkok. Le centre de la capitale est entièrement accessible. Visiteurs et résidents y évoluent comme à l’habitude, sauf dans certaines zones proches de la rivière Chao Phraya où les rives sont inondées.

Bangkok se prépare au pire
Les habitants de Bangkok, un peu désorienté par des messages contradictoires, ont pris des précautions contre les inondations

La tension a aussi été alimentée par la confusion entre les différents intervenants: jeudi soir le ministre des Sciences et Technologie Plodprasop Suraswadi avait annoncé que plusieurs zones dans la banlieue nord de Bangkok risquaient d’être submergées par plus d’un mètre d’eau après la rupture d’une digue.

Mais les autorités ont rapidement fait marche arrière, provoquant la confusion et un début de panique chez les résidents.

“Le niveau d’eau est stable et n’augmente pas. Je voudrais donc demander aux gens de ne pas paniquer”, a déclaré tout de suite après aux journalistes le Premier ministre Yingluck Shinawatra.

Par Redaction Bangkok

La rédaction de thailande-fr est installée à Bangkok depuis 2007, avec un rédacteur en chef, des pigistes, et des stagiaires d'écoles de journalisme et de communication.