Catégories
Actu

Les manifestants occupent Victory Monument et Asoke

La contestation gagne du terrain en Thaïlande avec une quatrième journée de manifestations très suivie à Bangkok.

Les manifestants occupent en ce moment la place de Victory Monument à Bangkok et l’intersection d’Asoke, sur Sukhumvit Road.

Les organisateurs de la manifestation ont annoncé, à 16 h 17, qu’ils fermeraient l’intersection Asoke avec Sukhumvit Road à la circulation, car il y avait déjà de nombreux manifestants sur place.

Ils ont prévu de disperser la manifestation à 20 heures.

Pendant ce temps, au Monument de la Victoire (Victory Monument), la police a fermé les quatre routes d’accès à 16h30, à savoir les intersections Din Daeng, Pahonyothin et Tuek Chai et Phya Thai, alors que les manifestants affluaient sur le site.

Certains d’entre eux ont brandi des photos des quatre dirigeants étudiants arrêtés par la police, et qui sont détenus, en criant «Libérez nos amis!»

Parmi eux figurent l’avocat Anont Nampa, Parit «Penguin» Chivarak, Panupong Jardnok, alias Mike Rayong et Panasaya Sitthijirawattanakul.

Des manifestations ont également été signalées au Future Rangsit Mall à Pathum Thani, à l’intersection de Bang Na et au Imperial World Mall à Samrong, dans la province de Samut Prakan.

Les services de train aérien BTS ont été suspendus dans dix stations des lignes Sukhumvit et Silom depuis 14h30, sur ordre du gouvernement.

Les six stations de la ligne Sukhumvit sont Mo Chit, Ha Yaek Lat Phrao, Pahonyothin 24, Asoke, Udom Sook et Bang Na. Les quatre stations de la ligne Silom sont Chong Nonsee, Surasak, Krung Thon Buri et Wongwian Yai.

Vers 16 heures, le BTS a annoncé la suspension des services dans cinq autres stations, à savoir Soi Aree, Sanam Pao, Victory Monument, Phaya Thai et Ratchathevi.

Par Redaction Bangkok

La rédaction de thailande-fr est installée à Bangkok depuis 2007, avec un rédacteur en chef, des pigistes, et des stagiaires d'écoles de journalisme et de communication.

  • Tellement plus courageux que les français , la France fait honte à l’Humanité.
    Et pas de visas de 3 mois pour les français de panurge.

    • Comme vous avez raison. Lâches et faux-culs, voilà ce que sont devenus nos compatriotes. Dimanche, les français dont vous parlez, ont manifesté à Paris pour « comment garantir la liberté d’expression » en hommage au professeur d’histoire décapite vendredi. Samedi, ces mêmes français défilaient aux côtés de sans-papiers pour réclamer de nouvelles régularisations. Faut-il leur rappeler que l’assassin du prof était porteur d’un titre de séjour délivré le 4 mars dernier ?

  • le regretté roi rama 9 doit être bien triste de voir son pays dans cet état.
    un peu de democratie et un peu moins de corruption et la belle machine Thailande repartirai
    amis thai de ma lointaine france je vous soutiens

  • Quel triste spectacle!!! quel dommage!!! La belle Thaïlande se meurt….et les gens souffrent.
    Toutes les structures et métiers dépendant du tourisme sont à l’arrêt et ne rouvriront pas si le tourisme ne repart pas dans les meilleurs délais….
    Comment gouverner un pays dans de telles circonstances?? c’est impossible.

  • Quand je vois sur Facebook,certains expatries francais qui sont pour la liberte d expression en France mais contre les manifestations etudiantes en Thailande, il faudrait m expliquer ….