Catégories
Politique

Plusieurs pays en alerte sur les risques en Thaïlande

Plusieurs pays, dont la France, ont émis des mises en garde à l’intention de leurs ressortissants suite aux manifestations de ce week-end.

Plusieurs ambassades étrangères en Thaïlande ont émis des alertes pour informer leurs citoyens des risques liés aux rassemblements politiques.

Une alerte émise par l’ambassade des États-Unis à Bangkok signale que des rassemblements politiques sont prévus à divers endroits à travers la Thaïlande, et que le système de skytrain à Bangkok peut devenir un site de protestation spontanée.

Ces manifestations peuvent fortement perturber les transports en commun et la circulation. Il a été conseillé au personnel du gouvernement américain d’éviter toutes les manifestations et les stations de BTS pendant les périodes de protestation.

AMBASSADE DES ÉTATS-UNIS À BANGKOK

Le communiqué poursuit en précisant que le gouvernement thaïlandais a déclaré jeudi l’état d’urgence pour la capitale.

L’ambassade de France en Thaïlande a également publié un message à l’intention de la communauté française.


Suite aux manifestations des 13 et 14 octobre 2020, le gouvernement thaïlandais a promulgué le 15 octobre 2020 à 4 heures du matin, l’état d’urgence renforcé dans la localité de Bangkok.

Il interdit : 

  • Les rassemblements de plus de 5 personnes et de toute action incitant au désordre ; 
  • La publication d’informations en ligne qui pourraient créer un sentiment de peur ou mettre en jeu la sécurité nationale ;
  • L’accès à des zones désignées.

De manière générale, il est recommandé de se tenir à l’écart de tout rassemblement susceptible de donner lieu à des heurts ou affrontements et de se tenir informé de l’évolution de la situation.


L’ambassade britannique a averti ses citoyens en Thaïlande, et ceux qui prévoient de se rendre dans le royaume d’éviter tous les lieux de manifestation et d’être attentifs à leurs actions en public.

Le gouvernement du Canada recommande une «grande prudence».

Le jeudi 15 octobre à 4 heures, une «Déclaration d’une situation d’urgence grave à Bangkok» est en place. Il restera jusqu’à nouvel ordre. Les rassemblements à Bangkok de cinq personnes ou plus sont interdits.

La publication de nouvelles ou de messages en ligne qui «peuvent créer la peur et sont réputés nuire à la sécurité nationale» est interdite.

Les responsables de la sécurité ont le droit d’arrêter, de détenir et de saisir les biens de toute personne soupçonnée de menacer la sécurité nationale. Vous devez suivre les instructions des responsables locaux de la sécurité.

AMBASSADE DU ROYAUME-UNI EN THAÏLANDE

Les autres pays qui ont émis des alertes similaires sont le Canada, la Suisse, l’Indonésie et la Nouvelle-Zélande.

Thaïlande – Faites preuve d’une grande prudence

Faites preuve d’une grande prudence en Thaïlande en raison des tensions politiques persistantes et des manifestations sporadiques à Bangkok et ailleurs dans le pays.

GOUVERNEMENT DU CANADA

Aujourd’hui le groupe du mouvement progressiste, qui organise les manifestations à Bangkok, a demandé au gouvernement de libérer les principaux dirigeants du rassemblement de la jeunesse, et a suggéré au gouvernement de lever le décret d’urgence et de laisser les transports publics fonctionner comme d’habitude.

Par Redaction Bangkok

La rédaction de thailande-fr est installée à Bangkok depuis 2007, avec un rédacteur en chef, des pigistes, et des stagiaires d'écoles de journalisme et de communication.

  • Ce pays du sourire est tellement corrompu,,,le plus inégalitaire du Monde,,il faut bien que ça éclatte règulièrement.

  • Visiblement peu de monde a l’aire surpris ….Ils ont juste à ouvrir les frontière pour permettre à 2 à 3 millions puisse travailler et mms limiteront peu être les dégâts. La réaction des dirigeants de ce pays dépasse entierement notre compréhension occidentale ..