Catégories
Actu

La police charge les manifestants à Bangkok

La police a fait usage de la force et utilisé des canons à eau pour disperser les manifestants dans le centre de Bangkok

Le gouvernement militaire au pouvoir à Bangkok a choisi la fermeté face aux manifestations estudiantines qui se déroulent en ce moment dans la capitale thaïlandaise.

La police a utilisé des canons à eau contre les manifestants à l’intersection de Pathumwan dans le centre de Bangkok vendredi soir pour tenter de mettre fin à une troisième journée consécutive de manifestations anti-gouvernementales.

Les manifestants ont ignoré l’ état d’urgence renforcé proclamé ce matin continuant à faire pression sur le Premier ministre Prayut Chan-o-cha pour qu’il démissionne et pour que les autorités libèrent les militants détenus.

Alors que des centaines de policiers anti-émeute avançaient vers une foule nombreuse, les manifestants ont été obligé de faire marche arrière sous la pression des forces de l’ordre et des canons à eau.

Beaucoup de manifestants tenaient devant eux des parapluies ouverts pour se protéger, une tactique inspirée de leur homologue à Hong Kong.

La confrontation est survenue deux heures après que les manifestants ont commencé à se regrouper à Pathumwan.

Un lieu qui a été décidé à la dernière minute après que les autorités ont complètement bouclé l’intersection de Ratchaprasong, où devait initialement se tenir la manifestation.

Par Redaction Bangkok

La rédaction de thailande-fr est installée à Bangkok depuis 2007, avec un rédacteur en chef, des pigistes, et des stagiaires d'écoles de journalisme et de communication.