Catégories
Actu Brèves

Emirates suspend ses vols à partir du 25 mars pour deux semaines

La compagnie aérienne nationale Emirates suspend pour 15 jours ses vols passagers à partir du 25 mars.

Emirates conserve ses opérations de fret, mais suspend temporairement presque tous ses vols passagers à partir du 25 mars.

SA Cheikh Ahmed bin Saeed Al Maktoum, président-directeur général d’Emirates Group a déclaré: «Le monde est littéralement entré en quarantaine en raison de l’épidémie de COVID-19. 

Il s’agit d’une situation de crise sans précédent en termes d’ampleur et d’échelle: géographiquement, mais aussi d’un point de vue sanitaire, social et économique. Jusqu’en janvier 2020, le groupe Emirates s’en sortait bien par rapport à nos objectifs de l’exercice en cours. Mais COVID-19 a mis tout cela à l’arrêt soudain et douloureux au cours des 6 dernières semaines.

Mise à jour 22 mars…. annulée le 23 mars… à suivre

Ayant reçu des demandes des gouvernements et des clients pour soutenir le rapatriement des voyageurs, Emirates continuera à opérer des vols de passagers et de fret vers les pays et territoires suivants jusqu’à nouvel ordre, tant que les frontières resteront ouvertes et qu’il y aura une demande: Royaume-Uni, Suisse, Hong Kong, Thaïlande, Malaisie, Philippines, Japon, Singapour, Corée du Sud, Australie, Afrique du Sud, États-Unis et Canada.

« En tant que compagnie aérienne du réseau mondial, nous nous trouvons dans une situation où nous ne pouvons pas exploiter de manière viable les services passagers jusqu’à ce que les pays rouvrent leurs frontières et que la confiance des voyageurs revienne.

SA Cheikh Ahmed bin Saeed Al Maktoum, président-directeur général d’Emirates Group

Nous continuons de surveiller la situation de près et dès que les choses le permettront, nous rétablirons nos services. »

La situation reste dynamique et les voyageurs peuvent vérifier l’état des vols sur emirates.com.

Redaction Bangkok

Par Redaction Bangkok

La rédaction de thailande-fr est installée à Bangkok depuis 2007, avec un rédacteur en chef, des pigistes, et des stagiaires d'écoles de journalisme et de communication.

Laisser un commentaire