Catégories
Actu

20 000 touristes chinois sous surveillance en Thaïlande

Près de 20000 touristes chinois, la plupart originaires de Wuhan, sont surveillés par les autorités sanitaires thaïlandaises.

Les responsables de la santé ont annoncé avoir mis sous surveillance environ 20 000 touristes chinois séjournant actuellement dans le royaume, dont environ 80% sont originaires de Wuhan.

Les autorités n’ont pas expliqué de quelle manière les 20 000 touristes chinois étaient surveillés, mais se montrent rassurants sur leur état de santé.

« La plupart d’entre eux n’ont montré aucun symptôme de fièvre, et environ 80% d’entre eux viennent de Wuhan », a déclaré le Dr Sopon Iamsirithavorn, directeur du Bureau des maladies transmissibles après une réunion au ministère de la Santé publique.

Selon le ministère de la Santé, huit personnes ont été dépistées positives au nouveau coronavirus chinois en Thaïlande, et 48 autres, pour la plupart chinoises, ont été placées sous observation médicale dans des hôpitaux.

Environ 11 millions de touristes chinois ont visité la Thaïlande l’année dernière, générant plus du quart des recettes touristiques du royaume.

La Thaïlande pourrait perdre en 2020 de 80 à 100 milliards de bahts de revenus, principalement du tourisme, en raison de l’épidémie de coronavirus.

Thanavath Phonvichai, président de l’Université de la Chambre de commerce thaïlandaise (UTCC), estime que la croissance économique pourrait être amputée de 0,5 à 0,7 % cette année.

Une période d’incubation de 14 jours

Le coronavirus a une période d’incubation d’environ 14 jours, ce qui rend probable le fait que des touristes en provenance de Wuhan aient pu passer le test des caméras thermiques alors qu’ils étaient déjà porteur du virus, mais asymptomatiques.

Depuis de lundi 27 janvier, les agences de voyages chinoises ne peuvent plus vendre de réservations d’hôtels ni de séjours à l’étranger à des groupes, a annoncé la chaîne de télévision CCTV.

Liste de pays contaminés par le coronavirus au 27 janvier

FAQ Coronavirus

Qu’est-ce qu’un coronavirus ?

Les coronavirus sont une grande famille de virus, qui provoquent des maladies allant d’un simple rhume (certains virus saisonniers sont des coronavirus) à des pathologies plus sévères comme le MERS ou le SRAS. Le virus identifié en Chine est un nouveau coronavirus. Il a été dénommé 2019-nCoV.

Quels sont les symptômes de l’infection respiratoire provoquée par le 2019-nCoV ?

En l’état actuel des connaissances, les symptômes principaux sont la fièvre et des signes respiratoires de type toux ou essoufflement. Dans les cas plus sévères, la maladie peut entraîner un décès.

Y a-t-il des personnes à risque pouvant développer une forme grave de la maladie ?

Comme pour beaucoup de maladies infectieuses, les personnes présentant des pathologies chroniques sous-jacentes (détresse respiratoire, personnes fragiles, âgées…) présentent un risque plus élevé.

Quel est le mode de transmission ?

Les premiers cas recensés sont des personnes s’étant rendues directement sur le marché de Wuhan (fermé depuis le 1er janvier) : l’hypothèse d’une zoonose (maladie transmise par les animaux) est donc privilégiée. Compte tenu des nouveaux cas rapportés par les autorités sanitaires

Qu’est-ce qu’un contact étroit dans le cadre de l’épidémie chinoise de 2019-nCoV ?

Il y a contact étroit pour une personne ayant partagé le même lieu de vie que la personne malade lorsque celle-ci présentait des symptômes (famille, même chambre d’hôpital ou d’internat) ou ayant eu un contact direct, en face à face, à moins de 1 mètre de la personne malade au moment d’une toux, d’un éternuement ou lors d’une discussion en l’absence de mesures de protection efficaces.

Redaction Bangkok

Par Redaction Bangkok

La rédaction de thailande-fr est installée à Bangkok depuis 2007, avec un rédacteur en chef, des pigistes, et des stagiaires d'écoles de journalisme et de communication.

Laisser un commentaire