La réouverture de la Thaïlande aux touristes étrangers vaccinés sans quarantaine constitue une étape importante dans l’ouverture au tourisme international des pays d’Asie, où le taux de de vaccination et les restrictions de voyage ont évolué plus lentement que dans les pays occidentaux.

« L’ouverture de la Thaïlande va certainement inciter les pays voisins comme le Vietnam, le Cambodge ou l’Indonésie à ouvrir leurs portes aux touristes internationaux », a déclaré Jean-Pierre Mas, président des Entreprises du voyage (EDV), a salué lundi 1er novembre sur franceinfo.

« La Thaïlande était la première destination asiatique pour les touristes français. Il y avait à peu près 800 000 Français qui allaient chaque année en Thaïlande sur les 40 millions de touristes internationaux. »

Jean-Pierre Mas, président des Entreprises du voyage (EDV)

Thaïlande

Le principal obstacle qui rendait le voyage en Thaïlande pénible et couteux (à savoir la quarantaine de 15, puis 7 jours) est levé depuis le 1er novembre, ouvrant la voie à une reprise du tourisme dans ce pays, où il représente une part importante du PIB (entre 12 et16% selon les estimations).

Mais attention ! Cela ne signifie pas pour autant que vous pourrez sauter dans l’avion avec juste votre passeport, un chemise à fleur et un maillot de bain: plusieurs démarches préalables sont toujours nécessaires, comme l’inscription sur Thailand Pass, et la demande d’un visa de tourisme adéquat si vous envisagez de rester plus de 30 jours en Thaïlande.

En regardant dans le détail la liste des démarches et justificatifs à fournir, on constate que malheureusement on est encore très loin d’une véritable réouverture de la Thaïlande, telle que prévue aux Etats-Unis ou en Europe, c’est à dire présenter simplement à l’arrivée un certificat de vaccination et un test PCR de moins de 72 heures.

Indonésie

L’Indonésie a rouvert l’île de Bali ce mois-ci aux touristes de 19 pays, mais les voyageurs sont toujours tenus de faire une quarantaine de cinq jours à leur arrivée. Les 19 pays sont : Chine, Inde, Japon, Corée du Sud, Arabie saoudite, Émirats arabes unis, Nouvelle-Zélande, Koweït, Bahreïn, Qatar, Liechtenstein, Italie, France, Portugal, Espagne, Suède, Pologne, Hongrie et Norvège.

Les voyageurs éligibles doivent être entièrement vaccinés avec un deuxième vaccin pris au moins 14 jours avant de se rendre en Indonésie, avoir une couverture d’assurance pour le traitement Covid-19 d’une valeur d’au moins 100 000 $ US et payer leur propre hébergement pendant une période de quarantaine de cinq jours.

Singapour

Singapour a commencé à autorises l’entrée de touristes sans quarantaine pour les voyageurs entièrement vaccinés de 10 pays, dont les États-Unis, le Canada et plusieurs pays européens dont l’Allemagne, le Danemark, la France, l’Italie, les Pays-Bas et l’Espagne, et a prévu d’en ajouter d’autres.

Le Vietnam prévoit d’autoriser les visiteurs étrangers à entrer sur l’île de de Phu Quoc à partir du mois prochain, et la Malaisie a un plan similaire pour l’île de Langkawi, tandis que le Cambodge rouvrira les plages de Sihanoukville, Koh Rong et Dara Sakor à partir du 30 novembre.

Hong Kong

Des mesures très strictes ont été mises en œuvre à Hong Kong – avec une quarantaine de 21 jours pour les voyageurs entrants – ce qui a permis de limiter les cas de virus mais a paralysé l’industrie du voyage.

L’Australie a rouvert ses frontières depuis le 1er novembre: depuis le 20 mars 2020, l’ île-continent avait instauré un contrôle de ses frontières parmi les plus strictes au monde pour se se protéger de la pandémie de Covid-19.

La rédaction de thailande-fr est installée à Bangkok depuis 2007, avec un rédacteur en chef, des pigistes, et des stagiaires d'écoles de journalisme et de communication.

Leave a comment

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.