Catégories
Tourisme

Timide reprise du trafic aérien en Thaïlande

Quatre compagnies aériennes – Nok Air, Thai AirAsia, Thai Lion Air et VietJet Air – ont repris leurs vols vers 14 aéroports provinciaux à travers la Thaïlande

nomadays thailande

Plusieurs compagnies aériennes ont remis en service des vols intérieurs depuis le 1er mai, mais des restrictions importantes sont toujours imposées dans plusieurs provinces.

Actuellement quatre compagnies aériennes ont repris des vols domestiques en Thaïlande : Nok Air, AirAsia, Thai Lion Air et Thai VietJet.

Les 14 aéroports desservis sont Lampang, Mae Sot, Phitsanulok, Buriram, Sakhon Nakhon, Nakhon Phanom, Roi-Et, Khon Kaen, Ubon Ratchathani, Udon Thani, Trang, Nakhon Si Thammarat, Surat Thani et Krabi.

Aéroport international de Suvarnabhumi: Thai Vietjet Air a fonctionné au cours du dernier mois tandis que Bangkok Airways reprendra son service Bangkok – Samui à partir du 15 mai 2020 .

Aéroport international de Don Mueang: Thai AirAsia et Thai Lion Air ont repris leurs vols domestiques depuis le 1er mai 2020. Nok Air a fonctionné comme d’habitude au cours du dernier mois.

Aéroport international de Chiang Mai: Thai AirAsia, Thai Lion Air, Thai Vietjet Air et Nok Air ont repris leurs opérations nationales depuis le 1er mai 2020.

Aéroport international de Mae Fah Luang – Chiang Rai: Thai AirAsia, Thai Vietjet Air et Nok Air ont repris leurs opérations nationales à depuis le 1er mai 2020.

Aéroport international de Hat Yai: Thai AirAsia, Thai Lion Air et Nok Air ont repris leurs vols internes depuis le 1er mai 2020.

Aéroport international de Phuket: La Civil Aviation Authority of Thailand (CAAT) a prolongé la fermeture de l’aéroport de Phuket jusqu’au 15 mai 2020 .

Mais le ministère thaïlandais des Transports recommande aux passagers de bien vérifier les restrictions applicables à leur destination avant d’effectuer un voyage : celles-ci peuvent comprendre la présentation d’un certificat médical (Krabi) ou une mise en quarantaine obligatoire (Buriram, Trang).

Par exemple:

  • Phitsanulok – Les résidents locaux qui reviennent dans la province doivent s’auto-mettre en quarantaine à la maison ou à l’hôtel pendant 14 jours immédiatement après leur arrivée. 
  • Buriram – Tous les passagers doivent s’auto-mettre en quarantaine pendant 14 jours et auront un autocollant de validation attaché à leur carte d’identité ou passeport une fois qu’ils auront terminé la période de quarantaine.
  • Krabi – Actuellement, personne n’est autorisé à entrer à Krabi à moins qu’il n’ait été testé négatif au COVID-19. Les passagers à l’arrivée doivent prouver qu’ils sont passés par l’auto-quarantaine conformément aux exigences du ministère de la Santé publique. Ceux qui n’ont pas été testés pour le COVID-19 ou qui n’ont pas les documents requis doivent entrer en quarantaine mandatée par l’État à Krabi à leur arrivée et subvenir à leurs propres frais.
  • Trang – Les arrivants doivent avoir une résidence dans la province de Trang. Ceux qui travaillent à Trang doivent avoir un certificat d’emploi et tous les passagers doivent avoir un certificat médical et entrer en auto-quarantaine pendant 14 jours.
  • Nakhon Phanom – Seuls les passagers sont autorisés à l’intérieur du terminal de l’aéroport. Les étrangers ne sont actuellement pas autorisés à entrer à Nakhon Phanom sans l’approbation officielle du gouverneur de la province.

Les provinces de Lampang, Tak (Mae Sot), Sakhon Nakhon, Roi-Et, Khon Kaen, Ubon Ratchathani, Udon Thani, Nakhon Si Thammarat et Surat Thani n’ont pour l’instant pas annoncé de restriction de voyage, mais des changements sont toujours possibles en fonction de la situation de chaque province.

En revanche le couvre-feu est une décision nationale qui est appliquée dans toutes les provinces.

Redaction Bangkok

Par Redaction Bangkok

La rédaction de thailande-fr est installée à Bangkok depuis 2007, avec un rédacteur en chef, des pigistes, et des stagiaires d'écoles de journalisme et de communication.

Laisser un commentaire