L’Ultimate Fighting Championship, plus communément appelé UFC, est la référence en matière de sports de combat. Tous les boxeurs peuvent espérer combattre, un jour, dans les différentes catégories, y compris les amateurs de Muay-Thaï.

Après plusieurs mois d’arrêt lié au coronavirus, comme toutes les manifestations sportives importées, les soirées UFC ont repris de plus belle pour le plus grand plaisir des fans de sports de combat.

En effet, la programmation sur cette année 2021 est très belle, surtout qu’il y a des combats pour le titre à rattraper. Ainsi, les affrontements potentiels pour le titre dominent la liste des programmations, de quoi faire baver les fans !

Par exemple, le champion en titre des poids moyens, Israel Adesanya, a décidé de changer de catégorie pour cette année 2021 et s’est donc inscrit aux poids lourds légers. Il affrontera d’ailleurs l’actuel tenant du titre Jan Blachowicz à l’UFC 259.

Le Nigérian, invaincu dans sa catégorie, va devoir apprendre à encaisser des coups d’adversaires de 20 kilos de plus. Cette affiche fait clairement partie des combats plus attendus de l’année.

De son côté, Jon Jones, double champion des poids lourds légers, s’est lancé un nouveau challenge : concourir dans la catégorie poids lourds. Même si certains fans d’UFC espèrent qu’il va attendre pour effectuer cette transformation afin de combattre Adesanya, l’Américain de 33 ans ne cesse de se renouveler.

Arrivé très jeune au meilleur niveau, Jones a remporté le titre de champion des poids mi-lourds face à Mauricio Rua il y a 10 ans, à seulement 23 ans, en devenant alors le plus jeune champion de l’histoire. À l’heure actuelle, il comptabilise 26 victoires pour 1 seule défaite, pour une disqualification en raison de coups non autorisés ! 

Chez les féminines aussi, les combats importants devraient avoir lieu durant cette année. Un troisième duel entre Amanda Nunes, qui a actuellement les ceintures poids coq et poids plume, et Valentina Shevchenko, championne du monde des poids mouches. Surnommée «The Bullet», la Kirghize a perdu les deux précédents combats de MMA, mais le plus récent était une décision partagée étroite en 2017. De plus, les deux sont à court d’autres adversaires crédibles à vaincre.

Shevchenko est reconnue, actuellement, comme l’une des meilleures boxeuses de Muai-Thaï et de Kickboxing. Native du Kirghizistan, la combattante de 33 ans représente à la perfection l’art thaïlandais.

À l’aise avec ses pieds comme avec ses poings, The Bullet fait fureur sur les octogones grâce à l’apport du Muai-Thaï dans ses techniques de frappe. Mais pour les novices des sports de combat, un petit point s’impose sur la discipline, surnommée l’art des huit membres en référence aux huit parties utilisées des bras et jambes. 

Créée en Thaïlande, ce style de boxe est clairement l’un des plus efficaces du monde. Les combattants sont à la fois musclés des poings et des jambes, et peuvent mettre un K.O à n’importe qui grâce à des coups décisifs.

Chez les Thaïlandais, le Muay-thaï est évidemment une discipline nationale professionnalisée et le tourisme profite également de cette mode pour proposer des stages de combat, d’initiation ou de perfectionnements intensifs.  

Siam News Network, Thailand News with a Business Perspective