Pour la quatrième journée consécutive, Chiang Mai a été classée la ville la plus polluée au monde, avec un indice de qualité de l’air (AQI) de 250 à 8h20 augmentant jusqu’à 309 dans l’après midi sur airvisual.com.

Pendant ce temps, Mae Hong Son dans le nord de la Thaïlande continuait de lutter contre de nombreux incendies de forêt. Lampang a vu le campus de l’université de Thammasat suspendre les cours du 15 au 18 mars en raison de la brume de pollution intense qui recouvre la ville.

Photos : Richard Barrow

Le Département de la lutte contre la pollution (PCD) a signalé qu’à 9 heures ce matin, dans les neuf provinces du nord de la Thaïlande, la concentration en particules de poussières de PM2.5 atteignait un niveau de concentration dangereux pour la santé (particules ne dépassant pas 2,5 micromètres de diamètre, avec une concentration allant de 76 à 203 microgrammes par mètre cube d’air).

Le denier pointage sur les images satellites à 2h18 indiquait 561 foyers d’incendie dans neuf provinces du nord – Mae Hong Son (104), Chiang Mai (137), Chiang Rai (36), Nan (43), Phayao (94), Phrae (33) , Lampang (61), Lamphun (28) et Tak (25).

4/5 (5 Reviews)

Laisser un commentaire