Accueil Santé La syphilis prend un coup de jeune en Thaïlande

La syphilis prend un coup de jeune en Thaïlande

36,9% des nouvelles infections à la syphilis recensées en Thaïlande l'année dernière ont été constatées chez les 15 à 24 ans

Le taux d’infection par la syphilis, en particulier chez les adolescents et les jeunes adultes thaïlandais, augmente à un rythme alarmant a révélé récemment une étude du Département de la lutte contre la maladie (DDC) en Thaïlande.

« Nos données montrent que 36,9% des nouvelles contaminations à la syphilis recensées l’année dernière ont été constatées chez des patients de 15 à 24 ans », a déclaré le Dr Suwanchai Wattanayingcharoenchai le directeur général du DDC.

Le DDC a émis cet avertissement en réponse à un rapport publié sur la page Facebook du Bangrak STIs Centre. Un centre de dépistage spécialisé dans le traitement des maladies sexuellement transmissibles (MST) géré par le Bangrak Hospital de Bangkok.

Le directeur général du DDC, Suwanchai Wattanayingcharoenchai, a déclaré que l’augmentation du taux de contamination à la syphilis reflétait la prévalence croissante de pratiques sexuelles non protégées, en particulier chez les jeunes.

30% de rapports non protégés

« Les Thaïlandais deviennent sexuellement actifs de plus en plus plus jeunes, et environ 30% des personnes interrogées par le DDC ont admis ne pas utiliser de préservatifs », a-t-il déclaré.

La syphilis, maladie sexuellement transmissible, peut entraîner la mort si elle n’est pas traitée à temps mais des solutions pour se soigner existent.

Ce n’est pas seulement la syphilis qui importe, mais également le VIH/sida et les autres maladies sexuellement transmissibles. Il est temps pour la Thaïlande de prendre au sérieux l’éducation aux rapports protégés ” a déclaré Dr Thanason Thummakul, spécialiste en médecine infectieuse

“ La syphilis est diagnostiquée chez les hommes et les femmes de tout âge. Un grand nombre de cas concerne aujourd’hui les adolescents et les hommes ayant des rapports entre eux. On retrouve aussi la bactérie chez des nouveaux nés dont les mères ignorent qu’elles sont infectées ”

Dr Thanyanan Kangvalpornroj

12 cas pour 100 000 Thaïlandais

Le Bangrak STIs Centre – clinique pour les infections sexuellement transmissibles relevant du département de la lutte contre les maladies, du ministère de la santé publique – a signalé sur sa page Facebook une augmentation alarmante du nombre de cas de syphilis.

En 2009, 2 à 3 Thaïlandais pour une population de 100 000 personnes étaient infectés par la bactérie.

En 2018, la Thaïlande en a comptabilisé quatre à cinq fois plus, soit 12 pour une même population.

Source : Bangkok Post

Les médecins rapportent également que les patients contractant la syphilis peuvent se révéler positifs au test du VIH, les deux maladies se transmettant par les fluides corporels lors des rapports sexuels.

La syphilis provoque dans un premier temps des lésions génitales et / ou des éruptions cutanées, mais dans plusieurs cas, les symptômes peuvent rester invisibles pendant des années jusqu’à ce que la maladie se propage vers d’autres organes, notamment le cerveau, le cœur et les vaisseaux sanguins.

La Syphilis peut également être transmise d’une mère infectée à son enfant à naître, a-t-il déclaré. Contrairement au VIH, la syphilis est curable, mais des tests sanguins de suivi sont recommandés après les traitements pour assurer que la maladie a éliminé le système.

Les 15-24 ans plus exposés


Les Thaïlandais deviennent sexuellement actifs de plus en plus plus jeunes

Selon le ministère de la santé publique, de 2013 à 2017, les personnes âgées de 15 à 24 ans sont les plus touchées par les maladies sexuellement transmissibles, suivies des 25-34 ans, 35-44 ans et 45-54 ans.

Pour la syphilis, la majorité des cas se situe également chez les 15-24 ans. En 2013, 6 cas pour 100 000 personnes ont été enregistrés pour cette tranche d’âge. 15 cas ont été recensés en 2016 et jusqu’à 21 en 2017.

Pendant les premier et deuxième stades de la syphilis, les symptômes peuvent disparaître sans aucun traitement.

Lorsque la maladie atteint la troisième phase, les symptômes deviennent très sérieux : la bactérie endommage le système nerveux et artériel coronaire.

Éducation sexuelle insuffisante

L’augmentation des cas de syphilis est due aux rapports sexuels non protégés. Une deuxième page Facebook, Hospitalstale, explique que les Thaïlandais ont pu baisser leur garde au cours des dernières années, craignant moins ces maladies.

“ Aujourd’hui, le traitement de la syphilis est très efficace, mais le nombre croissant de cas met en lumière le manque de sensibilisation et d’informations en matière de protection.  » a déclaré Dr Thanason Thummakul, spécialiste en médecine infectieuse

4/5 (8 Reviews)

Laisser un commentaire

34,613FansJ'aime
3,099FollowersSuivre
1,582FollowersSuivre

Les plus lus

Latest articles

Le Smart Visa de quatre ans disponible en ligne

Les conditions sont également assez restrictives puisque le salaire doit être au minimum de 100.000 baht par mois dans le cadre d’un travail en entreprise, et l’investissement doit être au minimum de 20 millions de bahts pour la catégorie « investisseur ».
0/5 (0 Reviews)