Catégories
Société

L’esclavage moderne en Thailande

En 2016, le Global Index Slavery estime que 425 500 personnes vivent en situation d’esclavage moderne en Thaïlande.

L’ONG The Walk Free Fondation a publié un nouveau constat accablant sur le nombre d’esclaves modernes dans le monde.

Selon le Global Slavery Index, 45,8 millions de personnes seraient concernées en 2016, dont 425 500 en Thaïlande. Le nombre d’esclaves modernes a augmenté de 28% par rapport à l’année dernière.

L’ONG ne se base que sur les individus ne pouvant éviter une situation d’exploitation à cause de menaces, de violences, de contraintes, d’abus de pouvoir ou de tromperie.

18 millions d’esclaves en Inde

Selon L’ONG l’Inde serait le pays qui compte le plus de personnes esclaves avec 18 millions de personnes concernées.

Mais en matière de ratios, c’est la Corée du nord en tête avec 1 habitant sur 25 en situation d’esclavage moderne.

La Thaïlande se trouve à la 20ème position du Global Slavery Index en 2016.

Le secteur de la pêche, le secteur le plus touché

En 2016, le Global Index Slavery estime que 425 500 personnes vivent en situation d’esclavage moderne en Thaïlande.

La Commission européenne avait en 2015 lancé un ultimatum à la junte au pouvoir. La Commission avait menacé de boycott la production de crevettes et de thon en provenance de la Thaïlande,  si le gouvernement ne prenait pas de mesures pour lutter contre le travail forcé dans le secteur de la pêche.

slavery2016
En 2016, le Global Index Slavery estime que 425 500 personnes vivent en situation d’esclavage moderne en Thaïlande.

Le secteur de la pêche en Thaïlande est accusé par le Global Index Slavery de tolérer de graves maltraitances.

Le personnel embarqué sur les bateaux de pêche, souvent de jeunes hommes, fait fréquemment l’objet de violences physiques, de menaces et de divers abus répétés pendant les longs mois de mission au large des côtes.

Les abus les plus fréquents sont les heures de travail excessives et inhumaines, accompagnées parfois de privation de nourriture et de sommeil, et consommation forcée de méthamphétamine.

Certains témoignages recueillis par le Global Index Slavery viennent confirmer ce constat.

Des victimes traumatisées ont déclaré avoir été témoins de capitaines de navires violents abusant de certains travailleurs, et même avoir assisté à des meurtres ou des abandons en mer.

En raison de la surpêche dans le golfe de Thaïlande et la mer d’Andaman, les navires de pêche sont contraints de travailler loin du rivage, voyageant parfois au large des côtes de l’Indonésie et d’autres pays voisins.

ranking-stategov
La classement de la Thaïlande dans le “Trafficking in Persons Report 2015” du Département d’Etat américain.

La surveillance est donc difficile est parfois trop coûteuse.

Ces esclaves modernes sont souvent pour la plupart des migrants birmans ou cambodgiens en situation irrégulière et vendus par des trafiquants de main d’oeuvre qui organisent leur transport à partir de leur pays.

En 2015, dans le rapport du Department of State des Etats-Unis “Trafficking in Persons” la Thaïlande avait été placée au niveau trois, le plus bas niveau de l’agence américaine, pour le traitement des travailleurs.

Un niveau qui comprend également l’Iran et la Corée du Nord.

Rang Pays Esclavage moderne en % de la population Population en Esclavage moderne
1 Inde 1.400 18,354,700
2 Chine 0.247 3,388,400
3 Pakistan 1.130 2,134,900
4 Bangladesh 0.951 1,531,300
5 Ouzbékistan 3.973 1,236,600
6 Corée du nord 4.373 1,100,000
7 Russie 0.732 1,048,500
8 Nigeria 0.481 875,500
9 République Démocratique du Congo 1.130 873,100
10 Indonésie 0.286 736,100
11 Egypte 0.626 572,900
12 Myanmar 0.956 515,100
13 Iran 0.626 495,300
14 Turquie 0.626 480,300
15 Soudan 1.130 454,700
16 Thaïlande 0.626 425,500

 

Source : Global Slavery Index 2015