Catégories
Société

322 morts sur les routes du nouvel an thaï

Comme chaque année, les congés du nouvel an thaï (Songkran) se sont soldés par une hécatombe routière : 322 personnes sont mortes et 3225 autres ont été blessées durant les sept jours de Songkran.

Comme chaque année, les congés du nouvel an thaï (Songkran) se sont soldés par une hécatombe routière : 322 personnes sont mortes et 3225 autres ont été blessées durant les sept jours de Songkran.

Le Département de la prévention et d’atténuation des catastrophes a enregistré un total de 2992 accidents de la circulation au cours des sept jours des vacances de Songkran, du 11 au 17 avril sur les routes et autoroutes de Thaïlande.

Seulement au cours du dernier jour, le 17 avril, 43 personnes sont mortes et 299 autres ont été blessées.

Aucun progrès par rapport à 2013

Le bilan de cette année est presque identique à celui de l’année dernière : en 2013, le nouvel an thaï s’était soldé en 2013 par 323 décès et 3225 personnes blessées.

La conduite sous l’emprise de l’alcool est la principale cause de la plupart des accidents (36,8%) suivie par la vitesse excessive (24,47%). La moto est le véhicule qui a été impliqué dans la plupart des accidents ou (79%), suivi par  les pick-up (11,4%).

L’ insécurité routière, un problème majeur en Thaïlande

La sécurité routière est un problème majeur en Thaïlande depuis de nombreuses années. Malgré son grand nombre d’entrées touristiques, la Thaïlande semble incapable d’améliorer son bilan en matière de sécurité routière.

Plusieurs ambassades étrangères ont déjà conseillé à leurs citoyens d’éviter autant que possible les transports terrestres en Thaïlande.

Les statistiques confirment cette mauvaise réputation. Selon l’Organisation mondiale de la Santé,  la Thaïlande a enregistré un taux record pour les accidents mortels de la route en Asie du Sud-Est. Environ 38 personnes sur 100.000 meurent d’accidents de la route en Thaïlande chaque année par rapport à la moyenne mondiale de 18.

Les bus souvent mis en cause

Le 24 mars un accident de bus dans la province de Tak dans l’ouest de la Thaïlande a tué plus de 30 personnes. Le bus double-decker  transportait les employés municipaux lors d’un voyage sur le terrain.

Un mois plus tôt, 15 passagers d’un ‘autobus scolaires sont morts après que leur véhicule est entré en collision avec un camion semi remorque dans la province de Prachinburi. Plus de 40 personnes ont été grièvement blessées dans l’accident.

L’accident a eu lieu sur une route montagneuse qui est considéré par le ministère de la Voirie comme le plus dangereux tronçon d’autoroute de la Thaïlande.

Le 27 décembre 2013, au moins 29 touristes sont morts après que leur bus a plongé dans un ravin dans la province de Petchabun.

Immédiatement après l’accident de bus mortel du 24 mars le ministère des Transports terrestres a ordonné tous les chauffeurs d’autobus à impériale de passer un nouveau permis. Il a également annoncé que les bus provinciaux sont maintenant tenus d’installer des dispositifs de sécurité comme le système de freinage anti-blocage. Le ministère veut aussi limiter la hauteur des autobus à deux étages à quatre mètres.

Les motards particulièrement touchés

Les accidents d’autobus ont fait la une des médias ces derniers mois, mais statistiquement parlant, il est plus dangereux de rouler en moto en Thaïlande. Plus de 11 000 conducteurs de deux-roues ou de passagers meurent d’accidents de la route chaque année, ce qui représente 70 % des victimes de la route du pays.

 

Redaction Bangkok

Par Redaction Bangkok

La rédaction de thailande-fr est installée à Bangkok depuis 2007, avec un rédacteur en chef, des pigistes, et des stagiaires d'écoles de journalisme et de communication.

Laisser un commentaire