L’Association des nations de l’Asie du Sud-Est a annoncé la création d’un secrétariat à Bangkok, le Centre de l’ASEAN pour les urgences de santé publique et les maladies émergentes (ACPHEED), afin d’améliorer la préparation aux urgences de santé publique.

L’ACPHEED intervient à la suite de la pandémie de COVID-19, qui a causé de graves dommages économiques et mis à rude épreuve les systèmes de santé régionaux.

« Nous devons unir nos efforts pour renforcer nos capacités nationales et régionales afin de renforcer la résilience de la communauté de l’ASEAN », a déclaré Anutin Charnvirakul, ministre thaïlandais de la Santé.

Une réunion aura lieu à Luang Prabang, au Laos, pour choisir le secrétaire général et l’équipe ACPHEED, qui comprendra des spécialistes et des professionnels de la santé des 10 pays.

Le lancement officiel d’ACPHEED aura lieu en novembre 2022.

Le projet ACPHEED a été initié en 2020 avec une étude de faisabilité soutenue par le Fonds d’intégration Japon-ASEAN.

Le Japon a fait don de 50 millions de dollars pour le projet l’année dernière, et l’Australie s’est engagée à aider à financer le centre. La Thaïlande et les autres membres de l’ASEAN paieront jusqu’à 5 millions de dollars par an pour soutenir les opérations ACPHEED.

Anutin a déclaré que l’ACPHEED servira de centre d’excellence pour renforcer la capacité régionale de l’ASEAN dans la prévention, la détection et la réponse aux urgences de santé publique et aux maladies émergentes.

« Il a été clairement prouvé que la Thaïlande a assez bien géré la pandémie de COVID-19 au cours des dernières années », a déclaré le ministre en expliquant le choix de Bangkok

A propos de cet auteur

La rédaction de thailande-fr est installée à Bangkok depuis 2007, avec un rédacteur en chef, des pigistes, et des stagiaires d'écoles de journalisme et de communication.