d8cda78b omicron vaccine - thailande-fr

Avec plus de 2 000 cas de la variante Omicron du coronavirus détectés en Thaïlande à ce jour selon le ministère de la Santé publique, prévoit une nouvelle vague d’infections à COVID-19.

Selon le Département des sciences médicales, la variante Omicron s’est déjà propagée dans 54 provinces de Thaïlande, infectant 2 062 personnes.

Selon le Dr Manoon Leechawengwongs, un médecin spécialisé dans les maladies respiratoires et pulmonaires les infections quotidiennes pourraient atteindre des dizaines de milliers de cas dans un proche avenir.

Dans son post Facebook publié aujourd’hui, il a toutefois ajouté qu’il n’y avait aucune raison de s’alarmer.

Il a noté que, malgré sa transmissibilité rapide et facile, la variante Omicron a muté et évolué dans la mesure où elle provoque des légers symptômes pseudo-grippaux, au lieu d’attaquer agressivement les sections supérieure et inférieure des voies respiratoires, comme les nombreuses autres souches de coronavirus.

Le Dr Manoon a également déclaré qu’il n’y avait pas besoin de troisième ou quatrième injections de rappel « parce que chacun d’entre nous aura été infecté par la variante Omicron, comme si on nous avait injecté un vaccin vivant atténué, qui peut mieux renforcer l’immunité que les vaccins déjà disponibles. La capacité des fabricants à produire des vaccins contre la COVID-19 ne sera pas aussi prometteuse qu’elle l’a été jusqu’à présent », a-t-il ajouté.

Pendant ce temps, le directeur général du département des sciences médicales, le Dr Supakit Sirilak, a déclaré que le département suivait les personnes infectées par la variante Omicron pendant au moins 14 jours et testerait leur sang pour savoir si les anticorps générés par la variante auront l’effet neutralisant contre la variante Delta, comme indiqué dans certains cas en Afrique du Sud.

L’étude sud-africaine montre que les personnes, vaccinées et non vaccinées, qui ont été infectées par la variante Omicron, ont développé une immunité capable de neutraliser également la variante Delta.

« Si cela s’avère vrai, l’infection par la variante Omicron peut aider à combattre l’infection par la variante Delta », a déclaré le Dr Supakit.

A propos de cet auteur

La rédaction de thailande-fr est installée à Bangkok depuis 2007, avec un rédacteur en chef, des pigistes, et des stagiaires d'écoles de journalisme et de communication.

Leave a comment

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.