Un bureau de vote désert à Bangkok le 2 février

Initialement prévues le 24 février, les élections législatives thaïlandaises n’auront pas lieu à cette date.

L’échéance de publication du décret royal du 10 janvier étant passée, les élections devront une fois de plus être repoussées.

La junte militaire qui se trouve au pouvoir depuis le coup d’État de 2014 a déjà reporté à plusieurs reprises la tenue de ces élections et les activistes pro-démocrates commencent à s’impatienter .

Des manifestations ont eu lieu ces jours-ci à Bangkok appelant le régime militaire à respecter la date prévue pour les élections.

Les militants exigent que celles-ci aient lieu au plus tard le 10 mars afin d’éviter un éventuel dépassement du délai de 150 jours et honorer leurs promesses.

Au plus tard au mois de mars

Lors d’une réunion avec le comité du couronnement pour discuter de l’organisation de la cérémonie royale de couronnement, le Premier ministre a déclaré que élections auraient lieu au plus tard en mars et que  le décret royal serait publié dans le courant du mois de janvier.

« Laissez-moi juste dire que la date des élections sera annoncée ce mois-ci et que les élections auront lieu en mars », a-t-il indiqué . « La Commission électorale [CE] déterminera la date exacte. »

Selon la loi, la CE doit annoncer le jour du scrutin dans les cinq jours suivant la publication de l’arrêté royal relatif au scrutin dans la Gazette royale.

Le Premier ministre  a également affirmé que le comité responsable se réunirait à nouveau le 26 janvier et qu’il pensait que la date des élections pourrait être annoncée avant, d’après The Nation, sans affirmer pour autant que les élections du 24 février seraient repoussées.

Comme la date des élections n’a pas encore été fixée officiellement et que des déclarations publiques ont suggéré la possibilité qu’elles se situent en mars, les électeurs se retrouvent de nouveau dans l’incertitude et risquent de perdre patience.

Toutefois le gouvernement a en principe jusqu’au 9 mai 2019 pour organiser ces élections, selon un texte de loi approuvé par le roi en septembre.

4.3/5 (4 Reviews)

Laisser un commentaire