L’ancien Premier ministre de Thaïlande Yingluck Shinawatra envisage de demander l’asile politique dans trois pays européens, dont le Royaume-Uni, l’Allemagne et la France, a déclaré vendredi une source proche de son équipe juridique.

Yingluck Shinawatra, qui a quitté la Thaïlande à la fin du mois d’août dans des conditions encore peu claires, réside actuellement au Royaume-Uni sur un visa de touriste, a déclaré une source citée par le quotidien thaïlandais The Nation, sans toutefois indiquer avec quel passeport elle a voyagé.

Le Royaume-Uni serait la terre d’accueil la plus appropriée pour sa demande d’asile car son frère Thaksin Shinawatra qui vit en exil à Dubaï, possède déjà une résidence à Londres.

« Khun Yingluck va bien. Elle aime faire la cuisine avec des amis proches qui la visitent. Mais elle restera silencieuse pendant un moment « , a déclaré la même source.

La Cour criminelle de la Cour suprême pour les titulaires de fonctions politiques a condamné le mois dernier Yingluck Shinawatra à cinq ans de prison pour négligence dans la prévention de la corruption et pour les irrégularités commises dans le plan gouvernemental de nantissement du riz dirigé par son gouvernement de 2011 à 2014.

Yingluck Shinawatra a fui la Thaïlande fin août à Dubaï puis à Londres avant l’annonce du verdict sans être inquiété par la police des frontières.

Elle est maintenant en train de rédiger une demande d’asile, mais elle doit d’abord avoir un verdict judiciaire complet à soumettre. Les raisons détaillées du jugement devraient être publiées dans les prochains jours.

Son équipe juridique utilisera le contenu de ce verdict pour justifier sa demande de statut de demandeur d’asile.

« Nous devrons prouver que Yingluck est politiquement poursuivie et harcelée dans son pays. Elle n’est pas en sécurité si elle retourne en Thaïlande.

« Nous dirons [au pays auquel elle s’adressera] qu’elle a été confrontée à une justice biaisée puisque son gouvernement a été renversé par un coup d’état et qu’elle a dû fuir le pays », a déclaré la source.

0/5 (0 Reviews)

Laisser un commentaire