Catégories
Politique

Français de l’étranger : le programme des candidats aux élections présidentielles

L’heure du choix approche pour les Français de l’étranger, le 23 avril ils devront choisir le candidat qui les représente le mieux pour être président de la république démocratique de France

L’heure du choix approche pour les expatriés qui devront examiner attentivement les propositions des candidats pour les prochaines élections présidentielles.

Voici les propositions des principaux candidats qui s’affronteront  devant les urnes le 23 avril prochain.

Benoit Hamon, Parti Socialiste

Chères concitoyennes, chers concitoyens, Français-e-s résidant à l’étranger,

Vous êtes plus de deux millions et demi de Français-e-s à vivre à l’étranger. Quels que soient vos parcours personnels, familiaux et professionnels, la langue française est un trait d’union entre vous et la France à l’image de ces mots d’Albert Camus « Ma Patrie, c’est la langue française ».

Elle est la langue de nos communautés à l’étranger, de vos enfants, de vos amitiés et celle de vos foyers. Par notre langue, vous êtes les dépositaires et les ambassadeurs d’une part de notre histoire commune, de notre identité collective et de notre culture à travers le monde.

En ce qui concerne plus particulièrement les Français de Thaïlande, j’ai ma propre opinion sur le sujet :

La Thaïlande est un lieu où pour l’essentiel, ceux qui s’y rendent, s’y rendent pour consommer du sexe et consommer du sexe avec des mineurs.

Une opinion sur la Thaïlande, finement observée dans une interview sur RTL.

Je propose donc d’instituer un contrôle judiciaire pour tous les Français qui se rendent en Thaïlande dès leur retour en France.

Mon programme vous l’avez compris c’est de continuer fidèlement sur la ligne du Parti Socialiste, c’est à dire repousser chaque jour les limites de la connerie un peu plus loin.

Après la mise en place d’un impôt illégal est discriminatoire pour les Français de l’étranger (la CSG sur les loyers perçus en France), puis la surtaxe de 60% sur les résidences secondaires en France, je propose d’instituer une taxe de séjour en France pour les expatriés pour aider à renflouer les caisses de l’Etat qui en ont bien besoin en ce moment (voir candidat suivant).

« Il est normal que nos compatriotes qui vivent à l’étranger, et qui ont quitté la France pour ne plus payer d’impôt,  participent à l’effort de redressement national et patriotique de la dette lorsqu’ils souhaitent revenir en France pour profiter des services publics. »

Bref je vous invite à voter pour moi le 23 avril prochain car comme l’a si bien dit le secrétaire général du Parti Socialiste (façon puzzle en ce moment puisque Valls appelle à voter pour Macron) : Les cons ça ose tout. C’est même à ça qu’on les reconnaît. Et aussi du même auteur « Plus ça change moins ça change »….

François Fillon

Mes chers compatriotes établis à l’étranger,

Vous êtes aux avant-postes d’un monde en mouvement. Mieux que d’autres, vous mesurez les atouts de la globalisation, vous en saisissez les changements, les opportunités mais aussi les menaces.

Vous êtes les mieux placés pour comprendre qu’il faut arrêter ce qui ne marche plus et prendre les mesures qui, à l’étranger, ont fait le succès de nos principaux concurrents.

Ces dernières semaines, vous avez constaté avec amertume et inquiétude la stérilité du débat qui occupe la scène politico-médiatique et nous fait dévier de ce qui devrait être notre priorité à tous : le projet de redressement de la France.

Pour vous aider à représenter la France à l’étranger je propose que les femmes d’expatriés français à l’étranger soit rémunérées 7000 euros par mois car elles sont un peu les assistantes personnelles des ambassadeurs de la France que vous êtes.

Bientôt nous proposerons aussi de payer vos enfants pour qu’ils aillent à l’école comme j’ai payé les miens comme assistants parlementaires alors qu’ils étaient encore à la fac.

Vous avez besoin de votre pays comme votre pays a besoin de vous. Aidez-moi à faire de la France la première puissance européenne dans les dix prochaines années !

Très fidèlement,
François Fillon

PS : mon nouveau slogan pour être présent dès le deuxième tour : « J’ai rendu les costumes, mais je garde la thune ».

Laisser un commentaire