Sans surprises, le nouveau gouvernement de la Thailande est en majorité composé de fidèles lieutenants de l’ex premier ministre Thaksin Shinawatra. Un exécutif dont le choix semble davantage basé sur les affinités personnelles et politiques, que sur les compétences.

Le nouveau ministre des Affaires étrangères est Noppadon Pattama, l’avocat et conseiller juridique de la famille  Shinawatra, qui commence ainsi sa carrière d’homme politique. Il est surtout connu pour ses déclarations en défense de Thaksin, lorsque l’ex-premier ministre a été accusé de corruption. Il a obtenu une maîtrise en droit à l’Université de Thammasat et à  l’Université d’Oxford.

Quant au nouveau ministre de l’économie et des finances, Surapong Suebwonglee il est médecin de formation, mais surtout  cofondateur du défunt Thai Rak Thai. Il était aussi avec M. Thaksin à New York le 19 septembre 2006, date à laquelle est survenu le coup d’Etat, mais a gardé un profil bas après son retour en Thaïlande, le mois suivant.

Surapong était attendu à un poste important après la victoire du PPP aux élections, toutefois, personne ne s’attendait à ce qu’il dirige l’équipe économique du nouveau gouvernement, alors que la Thailande se remet d’une année difficile en terme de croissance et d’investissements. Surapong est agé de 50 ans et est titulaire d’un diplôme de médecine de l’Université de Mahidol, et a participé aux manifestations étudiantes d’octobre 1973. Quant à son adjointe, Ranongrak Suwanchawee, ministre adjoint des finances elle est…..infirmière de formation mais surtout la femme de  Pairoj – un dirigeant de l’ex-parti Thai Rak Thai, qui a été banni de la politique pour cinq ans.

Le nouveau ministre de l’éducation n’est autre que le beau frère de Thaksin, Somchai Wongawat. Agé de 60 ans, il est aussi diplômé en droit de l’Université de Thammasat et titulaire d’une maîtrise en administration publique de l’Institut national du Development de l’Administration (NIDA).

0/5 (0 Reviews)

Laisser un commentaire