Catégories
Politique

Visite du Premier Ministre japonais en Thaïlande

Le Premier Ministre japonais Shinzo Abe sera en visite en Thaïlande les 17 et 18 janvier, son premier voyage officiel depuis sa prise de fonction le 26 décembre. Bangkok est la première étape d’un voyage destiné à consolider les liens entre le Japon et trois pays du sud-est de l’Asie: la Thaïlande, l’Indonésie et le Vietnam.

Le Premier Ministre japonais Shinzo Abe sera en visite en Thaïlande les 17 et 18 janvier, son premier voyage officiel depuis sa prise de fonction le 26 décembre. Bangkok est la première étape d’un voyage destiné à consolider les liens entre le Japon et trois pays du sud-est de l’Asie: la Thaïlande, l’Indonésie et le Vietnam. 

Le porte-parole du gouvernement japonais a déclaré jeudi que le Premier Ministre souhaitait en premier lieu aller à Washington, mais le voyage fut déprogrammé à cause de l’emploi du temps serré du Président Barack Obama.

La communauté expatriée japonaise est la plus importante à Bangkok avec près 47.000 Japonais enregistrés en 2012. 30% des 104.000 permis de travail délivrés à Bangkok sont détenus par des Japonais.

Le Japon, principal investisseur en Thaïlande

Les investissements directs japonais en Thaïlande ont plus que quadruplé durant la dernière décennie: sans le Japon, la Thaïlande ne serait pas la deuxième économie de l’Asean et un des principaux  pays de la région par les exportations. En 2012 la Thaïlande est devenu le 10e producteur d’automobiles dans le monde, avec plus de 2 millions de véhicules produit en grande majorité par des usines japonaises comme celles de Toyota, Honda, et Nissan. C’est grâce à l’implantation massive des constructeurs japonais que la Thaïlande est devenu en une décennie le Detroit de l’Asie du Sud-Est.

Le Japon reste le partenaire commercial et l’investisseur étranger principal de la Thaïlande avec 56% du montant des investissements directs étrangers (IDE) nets en 2011 et 31% du stock total d’IDE en Thaïlande. La Thaïlande reste un des premiers choix de pays pour les expatriés étrangers.

En 2012 (Janvier  à  Novembre), la valeur du commerce bilatéral Japon-Thaïlande a atteint Bt2.11 trillions de baht (52,7 milliards d’euros). Le Japon est le partenaire commercial le plus important de la Thaïlande alors que la Thaïlande est actuellement le sixième partenaire commercial du Japon.

Le Japon est aussi  la troisième plus grande source de touristes en Thaïlande, après la Malaisie et la Chine. En 2012 (janvier-novembre), 1,239,555 Japonais ont visité la Thaïlande tandis qu’un total de 211 076 Thaïlandais ont visité le Japon pendant la même période. Actuellement, on compte 40.957 Thaïlandais vivant au Japon, tandis que 47.251 Japonais vivent en Thaïlande.

Ce chiffre représente environs 3,4 % des communautés japonaises installées à l’étranger et ce pourcentage continue d’augmenter; entre 2004 et 2007 sa croissance a été de plus de 80% une des plus rapides dans le monde. La communauté japonaise en Thaïlande est la plus importante d’Asie du Sud-Est devant Singapour, les Philippines, l’Indonésie et la Malaisie.

Regagner la confiance des investisseurs japonais

Il y a seulement un an, plus de 450 entreprises japonaises étaient affectées par les inondations dont une usine qui fabrique des caméras haut de gamme pour Sony, la principale usine d’assemblage d’automobiles de Honda en Asie du Sud Est et trois usines Toyota.

« Le Japon est le premier investisseur de la Thaïlande. Les entreprises japonaises sont parmi les plus gros employeurs, et elles ont énormément  contribué à la croissance de l’économie »,

avait alors déclaré Seiya Sukegawa, économiste principal à la Japan External Trade Organization (JETRO).

Des relations séculaires

La Thaïlande et le Japon ont toujours entretenu une relation cordiale depuis plus de 600 ans. Le Japon est un des premiers pays à avoir fait du commerce avec la Thaïlande. Au 17ème siècle, le commerce entre le Siam et le Japon était beaucoup plus important que le commerce total du Siam avec les autres nations. Les relations s’intensifièrent au 19ème siècle avec la déclaration d’amitié et de commerce entre le Siam et le Japon en 1887. En septembre 2007, la Thaïlande et le Japon célébraient le 120ème anniversaire de leur traité de relations diplomatiques.

Au cours de le Seconde Guerre Mondiale, les deux pays sont restés soudés et un traité d’alliance fut signé le 21 décembre 1941.  Aujourd’hui la Thaïlande tente de jouer le rôle de modérateur tout en restant neutre dans le conflit qui oppose la Chine et le Japon à propos des îles Sendaky et Diaoyu, un petit archipel inhabité situé en mer de Chine Orientale. Les deux îles sont revendiquées par les deux pays, qui sont par ailleurs deux des principaux partenaires économiques de la Thaïlande.

Laisser un commentaire