Catégories
A la Une Investissement

La Thaïlande tente de regagner la confiance des investisseurs japonais

Gravement touchés par les inondations de l’année dernière, les investisseurs japonais sont aujourd’hui au centre des préoccupations du gouvernement thaïlandais. La première ministre Yingluck Shinawatra effectue en ce moment un voyage au Japon où elle tente de convaincre que des mesures ont été prises pour que la catastrophe de 2011 ne se reproduise pas.

Gravement touchés par les inondations de l’année dernière, les investisseurs japonais sont aujourd’hui au centre des préoccupations du gouvernement thaïlandais. La première ministre Yingluck Shinawatra effectue en ce moment un voyage au Japon où elle tente de convaincre que des mesures ont été prises pour que la catastrophe de 2011 ne se reproduise pas.

Il s’agit de la première visite officielle de Mme Yingluck au Japon depuis sa nomination au poste de Premier ministre en août 2011. Son déplacement a pour but d’approfondir les relations bilatérales entre les deux pays et de relancer les investissements japonais en Thaïlande.

Les investissements directs japonais en Thaïlande ont plus que quadruplé durant la dernière décennie pour atteindre un total de 27,8 milliards de dollars en 2010. Lire aussi Les investisseurs étrangers en Thaïlande subissent de lourdes pertes – thailande-fr.com

« Imbattable Thaïlande, Incomparables opportunités », s'adresse en particulier aux entreprises japonaises
« Imbattable Thaïlande, Incomparables opportunités », s'adresse en particulier aux entreprises japonaises

Dans le même temps le BOI (Conseil de l’Investissement, organisme gouvernemental chargé de promouvoir les investissements étrangers en Thaïlande) a annoncé le lancement de sa campagne « Imbattable Thaïlande, Incomparables opportunités », qui s’adresse en particulier aux entreprises japonaises.

Mme Yingluck a pris la parole hier au Japon lors d’un séminaire organisé par le Conseil thaïlandais de l’investissement (BOI), “la Thaïlande, créer le futur», pour stimuler la confiance des investisseurs étrangers. Le séminaire a été suivi à Tokyo par plus de 1200 investisseurs japonais.

Une confiance ébranlée par l’ampleur de inondations

Les récentes inondations ont submergé de grandes zones industrielles avec des usines appartenant principalement à des entreprises japonaises, perturbant la fabrication de composants électroniques et la chaine d’approvisionnement de nombreux fabricants. Lire aussi Les entreprises japonaises ne veulent pas quitter la Thaïlande – thailande-fr.com .

Plus de 450 entreprises japonaises ont été affectées par les inondations dont une usine qui fabrique des caméras haut de gamme pour Sony, la principale usine d’assemblage d’automobiles de Honda en Asie du Sud Est. Trois usines Toyota et une usine de puces Toshiba figurent aussi parmi les entreprises directement touchées entre octobre 2011 et janvier 2012.

« Le Japon est le premier investisseur de la Thaïlande. Les entreprises japonaises sont parmi les plus gros employeurs, et elles ont énormément  contribué à la croissance de l’économie »,

a déclaré Seiya Sukegawa, économiste principal à la Japan External Trade Organization (JETRO).

Mme Atchaka Sibunruang, secrétaire générale du BOI, a annoncé avoir enregistré des réactions positives de la part des investisseurs japonais. Plus de 1200 personnes ont déjà assisté au séminaire du 7 mars 2012 à Tokyo, et 400 à celui de Nagoya le 8 mars 2012.

Depuis environ cinq ans, c’est à dire depuis le coup d’Etat de 2006, la Thaïlande a traversé de nombreuses difficultés, économiques et politiques: une période d’instabilité qui a impacté négativement son image auprès des investisseurs.  Le ministère de l’Industrie espère ainsi revaloriser l’image de la Thaïlande en tant que destination d’investissement et de tourisme en Asie.

Des mesures préventives contre les inondations

M. Pongsvas Svasti, ministre de l’Industrie, a expliqué que le but est d’assurer un environnement plus favorable aux opérations commerciales et à l’investissement. L’impact des catastrophes naturelles sur les entreprises par exemple, devra être diminué grâce à de nouvelles mesures qui permettraient aux investisseurs de se rétablir plus rapidement.

La campagne vise à promouvoir l’image d’une Thaïlande « combattante ».

« Le message clé que l’on souhaite transmettre aux investisseurs étrangers est que les Thaïlandais sont combatifs, c’est dans leur ADN. Nous sommes forts et résistants, nous surmontons les obstacles afin d’en ressortir plus fort. »

Ainsi, la campagne « Imbattable Thaïlande, Incomparables opportunités » met l’accent sur le « Muay Thai », (la boxe Thaï, un sport très populaire dans le royaume) présentée comme un symbole de combatitivité et de résilience.  Pour les Thaïlandais le Muay Thai signifie que peu importe les difficultés rencontrées, la Thaïlande et les thaïlandais se relèvent toujours.

La deuxième partie du slogan, « incomparables opportunités», fait référence aux incomparables opportunités entrepreneuriales dans différents secteurs tels que l’automobile, l’électronique, l’alimentaire ou encore les énergies renouvelables.

De plus, la Thaïlande met l’accent sur son rôle prédominant au sein de la nouvelle communauté économique de l’ASEAN, un marché de plus de 600 millions de consommateurs.

Après le Japon, le gouvernement prévoit des interventions dans d’autres pays, à commencer par la Corée du Sud et la Chine, pour continuer à exprimer son engagement à travailler sur de nouvelles relations plus solides avec ces dernier, afin de s’assurer de la confiance des investisseurs envers la Thaïlande.

Lire aussi Les investisseurs étrangers en Thaïlande subissent de lourdes pertes – thailande-fr.com