Catégories
A la Une Politique

Thaïlande: le gouvernement débordé par les inondations

Le premier ministre Yingluck Shinawatra a reconnu hier que la situation des inondations a échappé au contrôle de son gouvernement. Le centre ville de Bangkok est encore à l’abri, mais pour combien de temps? Le gouvernement a annoncé l’ouverture imminente des écluses qui entourent la capitale pour faciliter l’écoulement des inondations vers la mer. En attendant les habitats de Bangkok ont dévalisé les grandes surfaces pour….

Le premier ministre a reconnu hier que  la situation des inondations a échappé au contrôle de son gouvernement. Le Premier ministre Yingluck Shinawatra, très émue dans une intervention télévisée, a appelé à l’union nationale, et demandé à tous les Thaïlandais de se mobiliser.

Le Premier ministre a aussi affirmé ne pas savoir si le quartier de l’ancien aéroport Don Muang sera bientôt  submergé sous deux mètres d’eau comme l’a suggéré le ministre de la science et la technologie Plodprasop Surasawadee, ajoutant qu’elle est incapable de déterminer quelles zones de la capitale seront inondées. Elle a promis que le gouvernement fera tout son possible pour protéger le centre ville de Bangkok contre les inondations.

Yingluck Shinawatra
Le Premier ministre Yingluck Shinawatra, très émue dans une intervention télévisée, a appelé à l’union nationale, et demandé à tous les Thaïlandais de se mobiliser.

L’administration municipale de Bangkok, dirigée le gouverneur démocrate (opposition) de Bangkok, Sukhumbhand Paribatra, a déclaré hier matin que sept districts de la capitale thaïlandaise sont en état d’alerte pour les inondations, et a exhorté les résidents à déplacer leurs biens en lieu sûr compte tenu du risque élevé d’inondation.

Une crise loin d’être terminée

L’avertissement du gouverneur de Bangkok est survenu quelques jours seulement après que les autorités centrale aient affirmé que le pire était désormais passé, et à provoqué un début de panique dans certains quartiers.

Maintenant il semble que la crise soit loin d’être terminée:  des informations contradictoire circulent sur Bangkok, et que la capitale pourrait ne pas rester encore très longtemps complètement à l’abri. Le Premier ministre, a cependant estimé que l’état d’urgence n’est pas nécessaire pour le moment.

Le bilan des inondations en Thaïlande est désormais de 317 morts. Plus de neuf millions de personnes ont été affectées et 27 des 77 provinces du pays sont toujours inondées. Les premières estimations du coût économique sont fixées à au moins 100 milliards de baht, soit 2,5 milliards d’euros. La reconstruction et le nettoyage des parcs industriels inondés aux alentours de Bangkok (Ayutthaya) devrait prendre de 3 à 6 mois et de nombreux industriels commencent à faire des plans de délocalisation.

Selon la TAT, tous les aéroports en Thaïlande, y compris l’aéroport Suvarnabhumi de Bangkok, fonctionnent normalement.

AOT (La compagnie d’état des aéroports de Thaïlande) a récemment amélioré les mesures de prévention des inondations à l’aéroport Suvarnabhumi et travaille avec les secteurs public et privé pour assurer que les services ne seront pas perturbés.

BigC water shopping Bangkok
Les habitants de Bangkok se sont rués sur les bouteilles d'eau minérale, après avoir entendu l'intervention du Premier ministre

Ouvert en 2006, l’aéroport de Suvarnabhumi a été conçu pour une exploitation régulière sur un emplacement à faible altitude, sur plaine. Selon l’AOT, l’aéroport dispose d’un système de gestion de l’eau et de prévention des inondations et de drainage, y compris :

• Un pare-sol autour du périmètre de l’aéroport, 23,5 km de longueur et 3 m de hauteur, (récemment étendue à 3.5m à titre de précaution), construit par des experts du ministère de la Voirie.

• Un canal de drainage parallèle à l’intérieur du pare-sol de 23,5 km de longueur également.

• 6 réservoirs ayant une capacité de stockage d’eau de 4 millions de mètres cubes, connectés aux canaux de drainage.

• 2 stations de pompage d’eau situés à proximité des angles sud-est et sud-ouest de l’aéroport, chacun avec 4 pompes qui peuvent drainer 12 mètres cubes d’eau par seconde, soit environ 1 million de mètres cubes par jour.

• En outre, le système de drainage des eaux du ministère royal de l’irrigation a la capacité de drainer 30 millions de mètres cubes par jour de l’aéroport Suvarnabhumi vers la mer.

Selon Monsieur Sawasdeepon Somchai, président par intérim de l’AOT, un « Centre de surveillance des inondations » a été mis en place à l’aéroport Suvarnabhumi afin de coordonner les actions avec les responsables des compagnies aériennes commerciales thaïlandaises et internationales, la Radio Aéronautique de Thaïlande, le département Royal de l’irrigation et la province de Samut Prakan où se situe l’aéroport.
Les fonctionnaires contrôlent les niveaux d’eau de près et mettent en œuvre un plan d’atténuation des risques qui comprend le déplacement des équipements mobiles non obligatoire à l’aéroport, comme les avions non inutilisés.

Compte tenu de la capacité combinée de l’aéroport Suvarnabhumi, des systèmes de drainage du département Royal de l’irrigation, de la gestion des eaux et des mesures de prévention des inondations qui sont en place, les responsables de l’AOT sont confiants et assurent que le risque d’inondation est minime confirmant que l’aéroport continuera à fonctionner normalement.

Special Affairs Department
Suvarnabhumi Airport
Tel: +662 132 9029
Fax +662 132 9019

 Mise à jour pour Bangkok

Les régions touristiques du centre de Bangkok ne sont pas inondées et restent entièrement accessibles. Tout fonctionne normalement aussi bien pour les visiteurs que pour les résidents.
La plupart des inondations se situent dans les provinces du nord et à l’est de Bangkok. Presque toute la zone métropolitaine de Bangkok est protégée par un vaste réseau de murs contre les inondations, digues, canaux et des tunnels de drainage. Le gouvernement municipal utilise ce réseau pour gérer le flux d’eau et minimiser les inondations dans la ville.

Certains quartiers périphériques de la banlieue de Bangkok, en dehors de ceux protégés par ces défenses, subissent des inondations localisées. Pendant les périodes de pluie intense, certaines rues trop basses subissent des inondations. Ces conditions sont rapidement dégagées par les équipes municipales et le système de drainage des eaux pluviales de la ville.

Le fleuve Chao Phraya, qui traverse Bangkok, est à un niveau plus élevé que la normale et quelques inondations localisées le long de certaines sections des quais ont lieu. Le débit d’eau du fleuve est soigneusement contrôlé par les représentants du gouvernement afin de prévenir de plus grandes inondations. D’importantes mesures de protection ont été mis en place dans la zone entourant l’aéroport Suvarnabhumi, qui n’a pas été touché par les inondations et continue à fonctionner normalement.

Selon le Département de l’Irrigation Royal, certaines zones un peu trop basses des quartiers à l’est de Bangkok, situées en dehors des barrières de la ville prévues contre les inondations, ont connu une montée des eaux. Les visiteurs peuvent également vérifier les niveaux d’eau dans chaque quartier de Bangkok sur le site Internet du Département Royal de l’Irrigation : http://dds.bangkok.go.th/scada

Les excursions journalières et les destinations proches de la capitale tels que Pattaya, Hua-Hin, les marchés flottants de Damnoen Saduak à Ratchaburi, et d’Amphawa à Samut Songkhram ne sont pas affectées par les inondations et restent accessibles aux visiteurs. Les touristes souhaitant visiter une ancienne cité royale peuvent se rendre au parc historique de Sukhothai à Sukhothai.

 

 

 

 

 

Redaction Bangkok

Par Redaction Bangkok

La rédaction de thailande-fr est installée à Bangkok depuis 2007, avec un rédacteur en chef, des pigistes, et des stagiaires d'écoles de journalisme et de communication.

Laisser un commentaire