Un tribunal du Myanmar, dirigé par l’armée, a condamné lundi Aung San Suu Kyi à six ans de prison après l’avoir déclarée coupable dans quatre affaires de corruption, a déclaré une source au courant de la procédure.

Le lauréat du prix Nobel de 77 ans et figure de proue de l’opposition du Myanmar au régime militaire a été inculpé d’au moins 18 infractions allant de la corruption aux violations des élections, passibles de peines de prison maximales combinées de près de 190 ans.

Suu Kyi avait qualifié les accusations d’absurdes et nie toutes les accusations portées contre elle.

Le chef de la diplomatie de l’Union européenne, Josep Borrell, a dénoncé ce lundi 15 août la condamnation « injuste », par la junte birmane, de l’ex-dirigeante du gouvernement civil Aung San Suu Kyi à une nouvelle peine de prison de six ans pour des charges de corruption. « J’appelle le régime birman à la libérer immédiatement et sans condition, ainsi que tous les prisonniers politiques, et à respecter la volonté populaire », a déclaré M. Borrell dans un tweet.

Aung San Suu Kyi a été reconnue coupable lundi d’avoir utilisé à mauvais escient les fonds de la Fondation Daw Khin Kyi – une organisation qu’elle a fondée pour promouvoir la santé et l’éducation – pour construire une maison et de louer des terres appartenant au gouvernement à un taux réduit, a indiqué la source.

Suu Kyi, qui est détenue à l’isolement dans une prison de la capitale Naypyitaw, avait déjà été condamnée à 11 ans de prison dans d’autres affaires. lire la suite

Le Myanmar est dans la tourmente depuis l’année dernière, lorsque l’armée a renversé un gouvernement élu dirigé par le parti de Suu Kyi, après avoir remporté des élections générales, et mené une répression meurtrière contre la dissidence.

Des dizaines de milliers de personnes ont été emprisonnées et beaucoup torturées, battues ou tuées, dans ce que les Nations Unies ont appelé des crimes contre l’humanité.

La communauté internationale a imposé des sanctions à l’armée et a qualifié de grotesques les procès secrets de Suu Kyi.

A propos de cet auteur

La rédaction de thailande-fr est installée à Bangkok depuis 2007, avec un rédacteur en chef, des pigistes, et des stagiaires d'écoles de journalisme et de communication.

2 replies on “Aung San Suu Kyi condamnée à six ans de prison pour corruption”

  1. Cela s’appelle un retour de bâton,car si la junte militaire est composée de salauds.
    Elle a bien trahi la population Birmane en laissant faire alors qu’elle « dirigeait » le pays.!
    Pourquoi après autant de brimades subies a-t-elle fait confiance ?

  2. Qu’attendent les organisations mondiales pour renverser cette junte militaire ?
    Cette Femme. empreinte d’un courage indeflectible apres toutes les horreurs qu’elle a
    vecues ou ete temoin, merite l’admiration de tous, ainsi qu’un soutien. Va t’elle etre victime,
    comme c’est devenu une habitude de nos jours, de l’indifference generale ?

Comments are closed.