La Birmanie ou le Myanmar ? En théorie les deux mots désignent le même pays et ont d’ailleurs la même origine. En pratique l’emploi de l’un ou de l’autre terme peut aussi dépendre de votre opinion politique sur la Birmanie… ou le Myanmar.

La Birmanie est en effet devenue le Myanmar en juillet 1989 peu de temps après que les forces armées birmanes ont écrasé un soulèvement national en faveur de la démocratie en septembre 1988.

En même temps, un certain nombre d’autres noms de lieux ont été modifiés pour se conformer plus étroitement à leur prononciation originale en langue birmane. Par exemple, Rangoon – alors la capitale administrative du pays – est devenue Yangon.

Les nouveaux noms étaient considérés comme plus précis, et ils constituaient aussi une rupture implicite avec le passé colonial du pays.

République de l’Union du Myanmar

En 2008, après la promulgation d’une nouvelle constitution nationale, le nom officiel du pays a de nouveau été changé, cette fois en République de l’Union du Myanmar.

Mais la France a toujours utilisé et continue d’utiliser le nom de Birmanie, y compris sur le site officiel de la diplomatie française.

Le nouveau nom de Myanmar, bien que résultant d’une prise de pouvoir de l’armée anti-démocratique a cependant été accepté par de nombreux pays, les Nations Unies et d’autres grandes organisations internationales.

La Birmanie fait de la résistance

Mais dans les médias, l’adoption du Myanmar a été beaucoup moins enthousiaste: surtout dans les médias francophones le fait de continuer à employer le terme de Birmanie était considéré à partir de 1989 comme une forme subtile de désaveu du régime militaire.

En français, l’usage du mot « Birmanie » reste majoritaire, et on utilise presque toujours les adjectifs dérivés de ce mot : « birman », « birmane ». L’usage oral et écrit des adjectifs « myanmarais » et « myanmaraise » est rarissime note Wikipedia dans son article sur la Birmanie.

Interrogée sur le nom officiel de son pays peu de temps après l’entrée en fonction de son parti en 2016, Aung San Suu Kyi avait déclaré sa préférence pour le terme de Birmanie, tout en précisant que les deux noms étaient acceptables.

En avril 2016, elle a déclaré au corps diplomatique étranger qu’il importait peu que son pays s’appelle la Birmanie ou le Myanmar, car «il n’y a rien dans la constitution qui dit que vous devez utiliser un terme en particulier» – mais en fait, la constitution indique clairement que le pays s’appelle la République de l’Union du Myanmar.

Du coté des grandes agences (AFP, Reuters, AP etc…) c’est massivement le terme de Myanmar qui domine en anglais mais la Birmanie reste très largement majoritaire en français.

Certains médias francophones comme le Monde ou Libération n’utilisent quasiment jamais le nom de Myanmar. Sur le site de liberation.fr une recherche pour le terme Birmanie donne 1783 résultats, contre 156 pour Myanmar….

Olivier Languepin

Journaliste basé à Bangkok depuis 2006. Rédacteur en chef de thailande-fr.com.