Catégories
Immobilier Logement

Recul des transactions immobilières en Thaïlande

Le gouvernement thaïlandais a récemment décidé de reconduire les mesures de soutien au secteur immobilier jusqu’en 2010, sous forme d’une réduction des droits de mutation. Mais le secteur immobilier a été fortement ébranlé en Thailande, d’abord  par la crise économique mondiale, puis par la crise politique et le blocage de l’aéroport de Bangkok.

Apparemment les problèmes politiques internes ont un impact plus important sur le marché thaïlandais de la propriété que la crise économique mondiale, avec un recul important des transactions effectuées par les acheteurs étrangers, pendant une période qui est traditionnellement la haute saison.

De nombreux acheteurs étrangers ont reporté la décision d'investir en Thailande

“Normalement, d’octobre à février, nous sommes très occupés avec un grand nombre de transactions immobilières, mais cette année, le nombre de transactions a chuté de 70-80%» se plaint le responsable d’une agence de Hua Hin. “Toutes les opérations qui devait aboutir en décembre et janvier ont été annulées. On ne peut pas s’attendre a beaucoup de futures transactions en provenance de l’étranger dans les deux mois qui viennent”.

De nombreuses agence de Bangkok se plaignent aussi de désistements ou de report en ce qui concerne le marché des achats de logements.

La crise mondiale avait déjà été mauvaise pour le secteur, mais les problèmes politiques sont encore pire. La crise mondiale peut être planifié et géré, mais pas les problèmes politiques. Les investisseurs peuvent planifier leurs placements en se basant sur des prévisions économiques mais ils ne peuvent pas prévoir les solutions aux problèmes politiques, et il est très difficile de garantir que de tels problèmes ne se reproduisent pas à l’avenir.

Par Redaction Bangkok

La rédaction de thailande-fr est installée à Bangkok depuis 2007, avec un rédacteur en chef, des pigistes, et des stagiaires d'écoles de journalisme et de communication.