Catégories
Immobilier

Plus de 450 000 logements invendus en Thaïlande

Le stock de logements invendus en Thaïlande représente plus de 450.000 unités pour une valeur cumulée de 41 milliards.

Thai Property Group

Le stock de logements invendus atteint des niveaux alarmant en Thaïlande : il représente en 2019 plus de 450.000 unités pour une valeur cumulée de 41 milliards de dollars.

Le président de l’Agence des affaires immobilières, Sopon Pornchokchai a déclaré, jeudi   10 janvier, que les propriétés invendues à Bangkok représentaient 40% du total des propriétés restantes de 2018 et 55% de la valeur totale du marché.  

Bangkok condo
Bangkok comptait le plus grand nombre de biens invendus avec un total de  91 600

Si depuis plusieurs années la Thaïlande représentait l’eldorado des investisseurs et s’était frayée une  place parmi les destinations préférées des expatriés et des retraités plus de 454 814 résidences sont restées invendues en 2018 pour une valeur totale 41 milliards de dollars.

Cela concerne les logements individuels, les logements jumelés et en rangée mais aussi les immeubles maisons en de copropriété et les lotissements de terrains résidentiels pris en charge par des promoteurs immobiliers privés privés en Thaïlande.

D’après The Nation, le nombre total de logements construits en 2018 était de 26 224 081. Parmi toutes les ces provinces, Bangkok comptait le plus grand nombre de biens invendus avec un total de  91 600, tandis que Chonburi, à l’est, en comptait 34 400 et Nonthaburi 32 700.

De plus le prix de vente moyen coût moyen d’un logement était de 2,956 millions THB, soit (89 576 USD), ce qui représentait 33% du prix médian du logement aux États-Unis, soit 276 000 USD.

Le prix moyen des logements en Thaïlande étant de 89 578 dollars, ils sont considérés moins chers que ceux de Hanoi, Ho ChiChin Minh, Kuala Lumpur et Phnom Penh, qui dépassent 136 000 dollars, a souligné Sopon.

Toutefois, ce prix moyen resterait supérieur à celui de Jakarta et de Manille qui est inférieur à 80 000 USD.

Le vice-gouverneur de la Banque de Thaïlande  Mathee Supapongse a déclaré que le ralentissement économique mondial pourrait contraindre les étrangers à renoncer à un investir acompte sur les copropriétés en Thaïlande, ce qui aggraverait la situation de surabondance dans le marché de l’immobilier d’après le Bangkok Post.

Actuellement environ 20% des logements à Bangkok sont achetés par des étrangers et les transferts de capitaux effectués par les étrangers pour l’achat de d’immobilier en Thaïlande ont atteint 68 milliards de bahts au cours du troisième trimestre 2018.

Source : Thailand Business News, Asian Correspondent

Laisser un commentaire