Catégories
Immobilier

Élection de Donald Trump: quelles conséquences sur les marchés immobiliers en Asie-Pacifique

L’élection surprise de Donald Trump pourrait avoir des conséquences importantes sur les marchés immobiliers, notamment par le biais du dollar

Tout comme le Brexit, l’élection de Donald Trump à la présidence des États-Unis était inattendue, et suscite des questions quant aux conséquences économiques de l’arrivée de la nouvelle équipe au pouvoir.

À court terme, le mécanisme de transmission le plus immédiat est le dollar qui peut démontrer une certaine volatilité.

À moyen terme, certains commentateurs suggèrent que la présidence, la Chambre et le Sénat, tous sous le contrôle des républicains, renforceraient le dollar américain.

Pour les européens, le renforcement du dollar ouvre la perspective d’une tendance baissière pour l’euro, déjà fragilisé par les crises de la dette de certains pays membres.

Dans ce cas de figure, le cours EUR/THB serait moins favorable pour les investisseurs européens en Thaïlande.

Pas d’impact à court terme sur les marchés immobiliers thaïlandais

M. Andrew Gulbrandson, responsable de la recherche et de conseil à JLL en Thaïlande, ne prévoit pas de conséquences sur le marché de l’immobilier en Thaïlande  au moins à court terme.

Contrairement au dollar de Hong Kong, le baht thaïlandais n’est pas directement rattaché à la devise américaine, et est resté relativement stable au cours des derniers mois.

Il est donc improbable que les prix du foncier en Thaïlande soient impactés pour les investisseurs internationaux par le résultat des élections américaines.

Indépendamment des changements politiques dans d’autres régions, ici en Asie-Pacifique, la croissance continuera à être basée sur la demande intérieure, la démographie et l’urbanisation.

L’augmentation de la volatilité et du risque devrait pousser les investisseurs vers une plus grande diversification.

Les rendements des capitaux sont de plus en plus globaux, la croissance des loyers est locale.

Cela fournit une raison suffisante à long terme pour la diversification dans l’immobilier en Asie-Pacifique pour les investisseurs cherchant une croissance du loyer tirée par la demande qui reste toujours importante dans la zone Asie Pacifique.

 

“Cela dit, la demande de biens immobiliers sur tous les marchés dépend fortement des conditions macro-économiques. À ce titre, il sera important de surveiller attentivement comment les politiques et les programmes adoptés par la nouvelle administration américaine ont des répercussions sur les marchés mondiaux, en particulier dans le cas de la Chine, l’un des principaux partenaires commerciaux de la Thaïlande et une source croissante d’investissement immobilier En Thaïlande », conclut M. Gulbrandson.

Si le dollar américain baisse, ici en Asie-Pacifique, Hong Kong dont la monnaie est liée au dollar américain, est susceptible de devenir encore plus attrayant pour le continent chinois.

Au fil du temps, le gouvernement de Hong Kong pourrait imposer des mesures de refroidissement plus strictes.

Après le Brexit, malgré la chute des volumes avant le vote, la faiblesse de la livre a incité certains investisseurs d’Asie-Pacifique à réintégrer le marché britannique.

Si la chute du dollar américain est suffisante, après une accalmie initiale pour digérer les nouvelles, les investisseurs d’Asie-Pacifique peuvent voir l’immobilier américain comme un bon marché de repli.

Par Redaction Bangkok

La rédaction de thailande-fr est installée à Bangkok depuis 2007, avec un rédacteur en chef, des pigistes, et des stagiaires d'écoles de journalisme et de communication.