Catégories
Immobilier

Thaïlande : l’immobilier fait de la résistance

Bien que rudement affecté par la crise financière, le marché immobilier en Thaïlande est loin de l’effondrement redouté. Les effets de la crise commencent bien à se faire sentir sur le secteur immobilier à Bangkok, avec un net ralentissement des lancements de nouveaux projets immobiliers, mais les prix tiennent bon dans l’ensemble.

Il n’y a pas véritablement de “bulle” immobilière à Bangkok où les prix ont augmenté d’environ 40% depuis 2000, contre 100 à 140% dans certaines grandes capitales européennes.

Selon une étude du cabinet Knight Frank, l’offre de condominium à Bangkok au quatrième trimestre 2008 a été en recul de 45% par rapport au premier trimestre de 2008, avec seulement 2615 unités mises sur le marché contre 5778 précédemment. Pour les deux premiers trimestres de 2009, l’étude prévoit une nouvelle baisse de 30% des unités à la vente.

Le taux de placement est lui aussi en diminution de 56 à 42% : on est donc loin d’un effondrement à la japonaise dans les années 1990, qui avait provoqué quasiment une décennie de déflation.

L’immobilier à Bangkok semble résister plutôt bien à la crise, pour le moment….Pour le moment on recense 12 projets immobiliers suspendus, en majorité confronté à des difficultés financières ou à une baisse des réservations. Selon le Real Estate Information Centre (REIC), l’année 2008 se solde avec un total de 82000 unités invendues dans la région de Bangkok dont 20000 condominiums environ, le reste étant constitué de maisons individuelles ou d’immeubles de faibles élévation.

Les prix dans les quartiers les plus recherchés de Bangkok (prime location) comme Sathorn ou Sukhumvit sont restés stables où en légère augmentation. Le m2 neuf à Sathorn (quartier d’affaires de Bangkok) s’est vendu en moyenne à 122000 baht (2700 euros) au cours du dernier trimestre 2008 (118500 au Q3) et dans le quartier de Sukhumvit il fallait 120000 baht (2660 euros) par mètre carré neuf (114000 AU Q3).

Pour l’année 2009 on s’oriente vers une stabilité des prix, mais avec de possibles baisses sur certains projets de très haut de gamme, dont les prix avaient atteint des sommets, mais sans trouver preneur.

Le Raffiné (sukhumvit 39) vient de donner l’exemple en annonçant une baisse de 15 à 20% sur les quelques lots restant à la vente, soit 160000 baht le m2 au lieu de 200000. Le prix de lancement du Raffine était de 90000 baht le m2.

Par Redaction Bangkok

La rédaction de thailande-fr est installée à Bangkok depuis 2007, avec un rédacteur en chef, des pigistes, et des stagiaires d'écoles de journalisme et de communication.