retraite Thailande
En effet, sur fond de ralentissement économique et de baisse de pouvoir d’achat en Europe, une tendance forte se dessine : l’expatriation pour la retraite vers des destinations ensoleillées où la vie est moins chère.

Parce qu’elle offre une qualité de vie incomparable, la Thaïlande est une destination qui attire de plus en plus de retraités français

Pour permettre à ceux qui envisagent de s’expatrier pour leur retraite de tout savoir sur la vie en Thaïlande, Company Vauban, agence immobilière francophone basée à Bangkok, a récemment mis en place  www.retraite-en-thailande.com

24% des retraités français songent à s’installer à l’étranger

Une enquête réalisée par l’Institut Ipsos pour le magazine Pleine Vie en février 2010 montre que 24 % des Français interrogés aimeraient partir vivre leur retraite au soleil à l’étranger par volonté « d’évasion par rapport à la France »… autre chiffre qui montre que la retraite à l’étranger devient un réel phénomène de société : en cinq ans, la Caisse des Français de l’étranger, qui offre une couverture sociale aux  expatriés français, a vu le nombre de ses adhérents seniors progresser de 21 %…

Lorsqu’on parle de retraite au soleil, le Maghreb, et particulièrement le Maroc, ainsi que l’Espagne ou le Portugal sont souvent mentionnés, du fait de leur proximité avec l’hexagone.

Environ 8000 Français ont déjà choisi la Thaïlande, dont 2000 retraités

Mais parce qu’elle offre une qualité de vie incomparable, la Thaïlande est une destination qui attire de plus en plus de retraités Français.

Ainsi, selon le Consulat de France en Thaïlande, la part des plus de 60 ans dans la population française en Thaïlande ne cesse de croître : de 4% en 1992, elle est passée à 16% en 2009. Ce sont ainsi près de 2 000 retraités français qui sont aujourd’hui installés en Thaïlande…

Le « pays du sourire » a en effet plus d’un atout pour séduire les retraités : soleil toute l’année, coût de la vie très attractif  (2 à 3 fois inférieur à celui de la France), cadre de vie exceptionnel, infrastructures de qualité (transports, commerces mais aussi, d’excellents hôpitaux…), loisirs extrêmement variés (golf et sports nautiques entre autres), culture mêlant spiritualité (fort ancrage du bouddhisme dans la société) et soins du corps (massages, centres de spas), gastronomie fine… sans oublier une population accueillante, ayant le sens du service et qui cultive les valeurs du respect.

Des profils très variés

Sur fond de ralentissement économique et de baisse de pouvoir d’achat en Europe, une tendance forte se dessine : l’expatriation pour la retraite vers des destinations ensoleillées où la vie est moins chère.La variété des destinations le grand choix de produits immobiliers offre en effet de nombreuses possibilités.

Ainsi, Bernard, 63 ans, qui partage son temps entre les Philippines et la Thaïlande, est propriétaire de 3 appartements à Bangkok, 1 studio et 2 appartements une chambre, tous destinés à la location. Il a choisi d’investir dans « la capitale d’un pays très touristique où les prix restent abordables ». S’il conserve généralement un appartement libre pour l’occuper lui-même, les appartements loués lui rapportent « 6 à 7% par an. Un placement raisonnable et rentable ».

Geneviève et Tuan, un couple de 64 ans habitant Toulouse, ont pour leur part acheté un appartement très spacieux à Hua Hin, dans la résidence de Baan Ing Phu mais n’abandonnent pas la France pour autant. « Nous conservons notre maison à Toulouse. Nous projetons de passer seulement les quelques mois d’hiver en Thaïlande ».  Pourquoi avoir choisi Baan Ing Phu ?

L’aspect contemporain des appartements nous a plu. Il s’agit d’un appartement dont la surface avec terrasse est d’environ 240 m2 avec 2 chambres. L’environnement calme est parfait car nous fuyons un peu la foule. Le programme est situé à côté d’un golf ce qui garantit aussi une vue parfaite. Par ailleurs, les problèmes d’entretien et de gardiennage du bien ne se posent pas comme en France.

Quant à Jean-Marie, 50 ans, actuellement informaticien à Bussy-Saint-Georges, et qui a opté pour un départ anticipé en retraite, il rêverait de s’installer à Phuket. Ce qui l’attire en Thaïlande ?

Une culture qui intègre une grande part de tolérance, le niveau de développement, l’organisation, les services. Le bon cœur « Jay dii », la droiture que l’on retrouve chez beaucoup de Thaï. Beaucoup de possibilités de choix autour du mode de vie, entre les activités sportives, la plage, la fête… Une communauté française significative, du moins dans les cités balnéaires ou la capitale. La capacité de cohabitation avec les autres cultures (dont la notre) sans pour autant parler d’intégration. L’impression d’un second chez soi se profile très vite…

Du rêve à la réalité, quelles sont les étapes à franchir ?

Comment construire un projet à la fois épanouissant et réaliste ? Quelles sont les démarches administratives à effectuer (visa, couverture santé, impôts, banque) ? Comment trouver un logement sur place ? Comment s’intégrer ? Comment se construire un nouveau style de vie ?

Autant de questions auxquelles répond le site internet www.retraite-en-thailande.com, récemment mis en place par Company Vauban, qui a déjà accompagné de nombreux Français dans leur installation en Thaïlande. Il s’agit du premier contenu informatif global sur ce sujet.

Un accompagnement au-delà de la transaction.

Ce site Internet est le reflet d’un savoir faire unique qu’a développé Company Vauban en matière d’accompagnement de ses clients : au-delà de la transaction immobilière, Cyrille Hareux et ses collaborateurs multilingues peuvent offrir un accompagnement personnalisé à leurs clients : accueil à l’aéroport, transport à l’hôtel, aide à l’organisation du séjour sur place, réponse à toutes les questions relatives au démarches administratives et aux détails de la vie quotidienne…

Cyrille Hareux, qui est installé depuis 5 ans en Thaïlande avec sa femme et ses enfants sait qu’au delà de l’achat immobilier, il y a un changement de vie :

Nous accordons beaucoup d’importance à l’aspect humain. Nous écoutons nos clients, nous les accompagnons tout au long de leurs réflexions pour les aider à faire me meilleur choix. Récemment, j’ai par exemple fait visiter le Bumrungrad Hospital à des clients pour qui la qualité des soins était un aspect primordial. Ils ont été épatés.  J’ai aussi faxé une liste de médicaments à prendre pour s’assurer que l’hôpital les avait tous. A aucun moment nous ne laissons nos clients livrés à eux même.

Et aux personnes qu’il a au téléphone, qui ont envie de venir, mais qui hésitent encore, Cyrille Hareux aime dire :

N’attendez-pas pour être heureux, la Thaïlande, essayez-là !

Thibaut Marhuenda

Company Vauban Co Ltd
[email protected]
www.companyvauban.com
www.retraite-en-thailande.com

0/5 (0 Reviews)

Laisser un commentaire