En principe le plafonnement de l'IFI est réservé aux seuls redevables fiscalement domiciliés en France, mais l'administration accepte d'étendre ce mécanisme à des non-résidents dans certaines hypothèses.

Bonjour, la lecture de cet article est réservé à nos lecteurs ayant souscrit un abonnement Premium

Connexion à votre compte abonné (nouvelle fenêtre)

jemabonne