Catégories
A la Une Investissement

Les investisseurs américains parient sur la Thaïlande

La Thaïlande continue d’attirer les investissements d’importantes entreprises américaines malgré une année 2010tourmentée. Le Japon reste tout de même le leader avec 49%, soit près de la moitié des investissements étrangers en Thaïlande.

La récente tournée du Thailand Board on Investment (BOI) aux Etats-Unis a montré que le Royaume continuait d’attirer les investissements des plus grosses entreprises américaines malgré une année 2010 tourmentée.

Fin 2010 et en ce début d’année 2011, le BOI a parcouru les principaux pays partenaires de la Thaïlande, tels le Japon, les États-Unis ou le Canada, afin de rassurer les investisseurs de ces pays sur la situation économique et politique du Royaume.

Pendant sa présence aux États-Unis, le BOI a confirmé que la Thaïlande reste un pays attractif pour les investisseurs des quatre coins du monde, et ce malgré une année 2010 tumultueuse au niveau politique.

Les manifestations des chemises rouges, comme celles des chemises jaunes avec la fermeture de l’aéroport de Bangkok fin 2008, avaient un potentiel d’impacts négatifs importants sur l’économie en général, et en particulier sur la confiance des étrangers. Heureusement, les effets ont été jusqu’à présent à court terme, en grande partie parce que les violences n’ont pas ciblé les intérêts étrangers.

estime Chalongphob Sussangkarn du Thailand Development Research Institute.

Les entreprises américaines parient sur la croissance de l’économie thaïlandaise

Usine Ford Rayong Thailande
Ford Motor Company a dévoilé un plan pour construire une usine de 450 millions de dollars dans la province de Rayong

Plusieurs grosses entreprises américaines ont effet renouvelé ou signé  de nouveaux contrats pour 2011. Ainsi, Dow Chemical, un des leaders mondiaux dans la fabrication de produits chimiques, a signé un contrat de deux milliards de bahts (51 millions euros) afin d’étendre son activité en Thaïlande. La compagnie américaine souhaite y implanter la fabrication du propylène glycol, un alcool non toxique utilisé comme additif alimentaire.

Cette nouvelle usine aura un rythme de production de 150 000 tonnes par an, et s’ajoute au cinq déjà existantes de par le monde également contrôlées par Dow Chemical.

Le fabricant américain  de bulldozer et engins miniers Caterpillar a également prévu l’ouverture d’une usine en Thaïlande à l’horizon 2012.

Ce nouveau centre de production complétera les unités au Brésil et en Australie, et construira la gamme complète déjà développée par le constructeur américain. L’usine sera située dans la province de Rayong et prévoit d’embaucher 800 personnes.

Une entreprise américaine spécialisée dans la fabrication du verre, Guardians Industries, a investi 1,5 milliards de bahts dans l’amélioration de ses fours à verre afin qu’ils soient plus écologiques. L’usine, située dans la province de Saraburi, s’attélera sous peu à la production d’écrans pour télévisions LCD et pour téléphones portables.

L”industrie automobile se porte toujours bien en Thaïlande

Ford Motors, qui s’est joint à Mazda pour créer la compagnie AutoAlliance Company Limited, a investi 50 milliards de bahts dans la production de camions pickup et de pièces détachées. Ford Motors a également ouvert une nouvelle antenne régionale afin de réguler l’activité en Thaïlande et a investi 20 milliards de bahts dans la construction d’une nouvelle voiture à destination du marché thaïlandais.

Le BOI a également rencontré la section Recherche et Développement de General Motors afin d’en apprendre plus sur les technologies nécessaires à la construction de voitures à énergies renouvelables.

Les États-Unis restent l’un des plus importants pays à investir en Thaïlande. En 2010, l’Amérique du Nord représentait 5,3% des investissements totaux de l’année. Le Japon reste tout de même le leader avec 49%, soit près de la moitié des investissements étrangers en Thaïlande.