Hangover 2 Bangkok
La présence de film à gros budget (ici Hangover 2) en Thaïlande, a placé le royaume sur la carte des pays à fort potentiel pour les tournages.

2,7 millions de dollars, c’est la prime maximale qui pourra être accordée par l’Office du cinéma à tout réalisateur étranger ayant un projet de film ou de série télévisée en Thaïlande.

Pour ceux qui auraient déjà obtenu l’autorisation de filmer, l’office a annoncé début janvier qu’ils pourraient  demander un remboursement des frais.

L’office du cinéma versera une aide financière d’un montant maximum de 2,7 millions de dollars aux sociétés de production étrangères qui tournent leur film en Thaïlande.

Une première condition est nécessaire pour faire la demande : réussir à prouver que la production a investi au moins 50 millions de baht (environ 1,35 million d’euros) dans des entreprises et services thaïlandais.

Les publicités télévisées et les productions visant à dégrader l’image de la Thaïlande, ne sont pas éligibles à cette incitation financière.

En 2015, l’office du cinéma, qui dépend du ministère du tourisme et des sports, a recensé 54 longs métrages, 338 publicités, 178 documentaires, 14 séries télévisées et 53 clips de musique tournés en Thaïlande.

La programmation comptait 721 productions étrangères filmées en Thaïlande, soit une augmentation de 19% par rapport à 2014.

Le Japon, au premier rang, est suivi de près par l’Inde, l’Europe, la Chine, Hong kong et enfin, la Corée du sud.

Tous les critères demandés sont à retrouver sur le site du Thailand Film Office.