Le gouvernement thaïlandais a annoncé aujourd’hui une série de mesures fiscales destinées à aider les entreprises et le secteur immobilier.

La première mesure concerne la réduction des droits de mutation sur l’achat de logements pour une durée de six mois : les frais de transfert de logements et les frais d’hypothèque sont réduits à 0,01% pour les logements dont le prix est inférieur à 3 millions de bahts (environ 75.000 euros), au lieu de de 2% et 1% respectivement.

Les mesures prendront effet dès ce mois-ci à la fois pour les transactions sur des logements neufs et anciens.

Le gouvernement a également approuvé une proposition visant à permettre aux primo-accédants d’un logement de moins de 3 millions de bahts  d’ici le 31 décembre 2016 de déduire 20% de la valeur du logement de leur revenu imposable sur cinq ans.

Baisse de l’impot sur les sociétés

Le vice Premier ministre Somkid Jatustipitak a également annoncé une exonération d’impôt sur les bénéfices, et de l’impôt sur le dividende pendant 10 ans pour les sociétés de capital risque (VC) pour promouvoir le financement des start-ups en Thaïlande.

Il a également décidé de conserver le taux de l’impôt sur les sociétés à 20% de façon permanente pour  maintenir la compétitivité de la Thaïlande par rapport aux pays voisins.

La Malaisie et la Chine appliquent un taux de 25% pour l’impôt sur le revenu des sociétés, le Vietnam 22 % et Singapour 17%.

You May Also Like

12 milliards de canettes

Selon le dernier classement Forbes, Chalerm Yoovidhya, co-propriétaire de Red Bull, est à la tête de la famille la plus riche de Thaïlande cette année, devançant pour la première fois les frères Chearavanont du groupe CP.

La bourse thaïlandaise minée par les incertitudes politiques

La semaine dernière, le marché boursier thaïlandais a connu une baisse, la confiance des investisseurs étant ébranlée par l’incertitude politique continue, avec deux procès importants qui risquent de se prolonger jusqu’en juillet ou plus tard.