Catégories
Économie

Technologies de l’information : la Thaïlande à la traine

Selon une note récente publiée par Oxford Business Group, la Thaïlande a accumulé un retard important par rapport à ses voisins de l’ASEAN sur le plan des technologies de l’information et de communication (ICT).

Selon une note récente publiée par Oxford Business Group, la Thaïlande a accumulé un retard important par rapport à ses voisins de l’ASEAN sur le plan des technologies de l’information et de communication (ICT).

Malgré les progrès réalisés au cours des dernières années, la lenteur du développment des technologies des communications en Thaïlande pourrait avoir une incidence négative sur son économie, notamment en terme de concurrence avec les autes pays voisins de l’ASEAN.

Au début du mois de mai 2013, les opérateurs de téléphonie mobile de la Thaïlande ont commencé à proposer des services de haut débit 3G pour mobiles, utilisant la fréquence 2,1 GHz. Cependant, ces services ne fournissent pas une couverture nationale, avec au premier rang Advanced Info Services (AIS) qui est disponible seulement à Bangkok et dans une vingtaine provinces.

Un graphique illustrant la couverture 3g des trois principaux opérateurs mobiles en Thaïlande

On s’attend cependant à ce que la couverture des trois principaux opérateurs- AIS, DTAC et True Move – soit étendue à environ 70% de la population d’ici la fin de l’année et à 90% d’ici le milieu de 2014.

La Thaîlande est classée loin derrière Singapour ou la Malaisie et pourrait être surclassée par l’indonésie

Selon le rapport « Information Technology Report » publié par le Forum économique mondial (WEF) publié en avril dernier, la Thaïlande a légèrement progressé cette année (3 points) mais occupe une assez modeste 74ème place sur une échelle de 144 pays répertoriés.

La Thaïlande est loin derrière Singapour,  classé au deuxième rang mondial et qui a déjà déployé la 4g sur l’ensemble de son territoire. La Malaisie est classé 30e par le WEF et Brunei,  57e et la Thaïlande  risque même d’être dépassée par l’Indonésie, qui a augmenté son score de quatre points sur l’échelle WEF à la  76e place.

Ce rapport, qui évalue les technologies de l’information,à travers des indicateurs comme les infrastructure d’un pays, l’utilisation des technologies par la population, le coût et les impacts socio-économiques, a constaté que la Thaïlande avait fait des progrès au cours des 12 derniers mois, mais qu’il avait encore un long chemin à parcourir.

« L’environnement institutionnel ne semble pas être particulièrement propice, et le gouvernement ne semble pas être particulièrement pressé de  pousser l’agenda numérique de la Thaïlande »

Selon le rapport du WEF, le prix  relativement abordable de la technologie est un point positif de la performance de la Thaïlande, mais cela est compensé par un taux relativement faible de pénétration de la technologie autre que les téléphones mobiles. Le WEF a également constaté que davantage devait être fait au niveau de l’Etat pour promouvoir le développement des TIC.

Redaction Bangkok

Par Redaction Bangkok

La rédaction de thailande-fr est installée à Bangkok depuis 2007, avec un rédacteur en chef, des pigistes, et des stagiaires d'écoles de journalisme et de communication.

Laisser un commentaire