Catégories
Économie

Inondations en Thaïlande: 244 morts, des dégâts considérables

Au moins 244 personnes sont mortes dans les inondations provoqués par la mousson qui touche la Thaïlande depuis deux mois, selon la dernière mise à jour des représentants du gouvernement et des services d’urgence. Des précipitations anormalement élevée pour la saison ont provoqué la rupture des digues et des glissement de terrains dans les régions du Centre, Nord et Nord Est du royaume.

Le montant des dégâts et son impact sur la croissance économique reste encore à évaluer précisement, mais l’importance de la catastrophe constitue un premier test pour le gouvernement de Yingluck Shinawatra, et pourrait aussi compliquer la mise en place de certaine de ses promesses électorales.

Le déluge a balayé le pays depuis la fin du mois de juillet, tuant 244 personnes, provoquant le déplacement de 2,6 millions d’habitant et endommageant près de 10% des plantations de riz selon, les données du Département de la prévention des catastrophes et du Ministère de l’Agriculture et des Coopératives.

La crue des eaux menace d'endommager les cultures dans 60 des 77 provinces de Thaïlande. Photo: http://twitter.com/#!/thaiflood

Des dégats estimés entre 500 millions et 1,2 milliard d’euros

La Banque centrale de la Thaïlande,  (BoT), a d’abord évalué les dommages des inondations à l’échelle nationale à 20 milliards de bath, (487 millions d’euros), un montant inférieur à celui des pertes subies dans les inondations l’an dernier, prévoyant seulement une incidence faible sur la croissance économique du pays, selon le gouverneur de la Banque de Thaïlande Trairatvorakul Prasarn.

Mais une autre estimation très supérieure et sans doute plus réaliste, fixe le montant potentiel des pertes dues aux inondations à 50 milliards de bahts (1,25 milliard d’euros), selon l’Université de la Chambre de commerce thaïlandaise.

Les pertes économiques dues aux inondations auront certainement une influence négative sur la demande pour les produits de consommation comme l’électronique, les textiles et les produits agricoles.  Ces conséquences pourraient aussi compliquer la mise en place du salaire minimum à 300 bahts.

La production industrielle menacée

Plus d’une centaine d’usines produisant des pièces automobiles, de la nourriture et de l’électronique ont temporairement fermé en raison des crues, selon la Fédération des industries thaïlandaises. Ventures Indorama PCL,  le premier producteur mondial de polyester, a annoncé la fermeture de son usine dans la province de Lopburi qui fabrique des polymères, depuis le 27 septembre.

La crue des eaux menace d’endommager les cultures dans 60 des 77 provinces de Thaïlande, selon le Kasikorn Research Center a et les pertes dans le secteur agricole sont estimées à 20 milliards de baht.

Les responsables gouvernementaux s’inquiètent aussi d’une influence sur le taux de natalité car les villageois n’ont rien à faire. Les agences gouvernementales chargée du secours aux sinistrés ont également commencé à distribuer des préservatifs avec les articles de première nécessité.

Par Redaction Bangkok

La rédaction de thailande-fr est installée à Bangkok depuis 2007, avec un rédacteur en chef, des pigistes, et des stagiaires d'écoles de journalisme et de communication.