Les nouilles instantanées sont l’une des armes les plus puissantes jamais conçues dans la lutte sans fin contre la famine : un produit qui se situe, parmi les aliments transformés, à l’extrémité du bas de l’échelle du coût par calorie.

La demande mondiale de nouilles instantanées a explosé ces dernières années, avec un nombre record de 121 milliards de portions achetées en 2022, soit une augmentation de 17 % par rapport à 2018. Cette augmentation a été particulièrement marquante dans des pays comme le Nigéria, le Bangladesh et la Turquie, où les nouilles instantanées offrent des calories durables et très peu chères, en particulier en période d’inflation et de perturbations de l’approvisionnement alimentaire.

La pandémie a joué un rôle dans cette croissance, mais même dans un monde post-Covid, la consommation de nouilles instantanées a continué de croître fortement, ce qui témoigne de leur résilience et de leur popularité dans des temps difficiles.

De fait les nouilles instantanées constituent une réserve de nourriture portable, résiliente et durable en cas de besoin. Ce n’est pas pour rien que les nouilles instantanées ont remplacé les cigarettes en tant que principale monnaie de l’économie informelle dans les prisons américaines.

Mais bien que les nouilles instantanées soient une solution rapide et bon marché pour se nourrir, elles entraînent des dangers pour la santé. Ces nouilles transformées contiennent souvent des niveaux élevés de sel. Par exemple, une portion typique de deux sachets de 70 g peut contenir jusqu’à 2 352 mg de sodium, soit 118 % de l’apport quotidien recommandé par l’Organisation mondiale de la santé.

Un signal d’alarme sociétal et économique 

Et pourtant, précisément en raison de ces qualités, la demande croissante de nouilles instantanées peut constituer un signal d’alarme sociétal et économique – un signal, en particulier dans les pays développés, que quelque chose ne tourne pas rond.

Alors que les nouilles instantanées constituent une source vitale de subsistance dans de nombreuses régions du monde, leur consommation croissante dans des pays riches comme les États-Unis, le Royaume-Uni et le Japon suscite des inquiétudes. Dans ces pays, les ménages se tournent vers les nouilles instantanées pour répondre à la hausse des prix des denrées alimentaires, combler les déficits caloriques et pour se prémunir contre de nouvelles hausses de prix.

À la fin de 2022, la consommation de nouilles instantanées aux États-Unis et au Royaume-Uni avait augmenté de 14 % en cinq ans. Le Japon, entré dans une ère d’inflation après des décennies de déflation, en mange désormais plus qu’en 2018, même si sa population est moins nombreuse.

Les ménages américains sont devenus de plus en plus sensibles à la hausse des prix des denrées alimentaires et, dans de nombreux cas, pour survivre, comblent leurs déficits caloriques avec des nouilles instantanées. Ils achètent en vrac – soit auprès d’Amazon, soit auprès de grossistes comme Costco – pour profiter de la résilience des nouilles : contrairement à la plupart des autres aliments, elles peuvent être achetées aujourd’hui pour se protéger contre le risque que même les prix des nouilles continuent d’augmenter.

You May Also Like

12 milliards de canettes

Selon le dernier classement Forbes, Chalerm Yoovidhya, co-propriétaire de Red Bull, est à la tête de la famille la plus riche de Thaïlande cette année, devançant pour la première fois les frères Chearavanont du groupe CP.

La bourse thaïlandaise minée par les incertitudes politiques

La semaine dernière, le marché boursier thaïlandais a connu une baisse, la confiance des investisseurs étant ébranlée par l’incertitude politique continue, avec deux procès importants qui risquent de se prolonger jusqu’en juillet ou plus tard.