BANGKOK, 4 janvier (TNA) – Le programme « Easy E-Receipt », visant à stimuler la consommation intérieure, a officiellement débuté pour l’année fiscale 2024.

Les particuliers peuvent bénéficier de déductions fiscales allant jusqu’à 50 000 bahts pour l’achat de biens et de services auprès d’opérateurs commerciaux qui émettent des factures fiscales électroniques ou des reçus électroniques.

Les centres commerciaux et magasins participants mènent des campagnes promotionnelles spéciales pour stimuler les dépenses des consommateurs du 1er janvier au 15 février 2024, conformément au calendrier de l’initiative.

Les articles ou services exclus des réductions de taxes sont les boissons alcoolisées, la bière et le vin, le tabac, les voitures, les motos, les bateaux, le carburant pour véhicules, les services publics, l’eau du robinet, l’électricité, les frais de téléphone et d’Internet, les frais de service à long terme et assurance non-vie.

De nombreux clients ont profité de cette opportunité pour acheter des biens et demander des factures électroniques pour bénéficier de déductions fiscales. La majorité de ces achats concernent des appareils électriques comme les téléviseurs.

L’initiative « Easy E-Receipt » est conçue pour permettre aux contribuables individuels de demander des déductions fiscales basées sur les achats réels ou les dépenses de service, ne dépassant pas 50 000 bahts. Seuls les achats avec des factures fiscales électroniques ou des reçus électroniques sont valides. En cas d’achat de biens ou de prestation de services auprès d’entreprises assujetties à la TVA, une facture fiscale complète doit être fournie.

Source :

https://tna.mcot.net/english-news-1298194

You May Also Like

12 milliards de canettes

Selon le dernier classement Forbes, Chalerm Yoovidhya, co-propriétaire de Red Bull, est à la tête de la famille la plus riche de Thaïlande cette année, devançant pour la première fois les frères Chearavanont du groupe CP.

La bourse thaïlandaise minée par les incertitudes politiques

La semaine dernière, le marché boursier thaïlandais a connu une baisse, la confiance des investisseurs étant ébranlée par l’incertitude politique continue, avec deux procès importants qui risquent de se prolonger jusqu’en juillet ou plus tard.