Les 50 plus riches Thaïlandais répertoriés sur la liste Forbes 2021 se sont collectivement enrichis de 28 milliards de dollars pendant la pandémie de Covid-19 au cours des 15 derniers mois.

L’indice de la Bourse de Thaïlande a bondi de 43% au cours de cette période, porté par la perspective d’une prochaine reprise économique et d’une légère hausse des exportations.

Cette augmentation a contribué à augmenter la richesse combinée des 50 plus riches de Thaïlande de plus de 20 % à 160 milliards de dollars.

Le classement des cinq premiers du classement 2021 de Forbes, dont les gains de valeur nette ont représenté près de la moitié de l’augmentation totale, reste inchangé.

1. Les frères Chearavanont du groupe Charoen Pokphand

Les frères Chearavanont du groupe Charoen Pokphand conservent leur première place avec une valeur nette de 30,2 milliards de dollars, contre 27,3 milliards de dollars l’an dernier.

2. Chalerm Yoovidhya de Red Bull

Chalerm Yoovidhya, qui partage une fortune Red Bull de 24,5 milliards de dollars avec sa famille, est le plus gros gain de cette année. Il a ajouté 4,3 milliards de dollars à sa richesse et conserve sa position de deuxième plus riche.

3.Charoen Sirivadhanabhakdi de Thai Beverage

Charoen Sirivadhanabhakdi de Thai Beverage reste à la troisième place, sa fortune atteignant 12,7 milliards de dollars contre 10,5 milliards de dollars l’année dernière.

Les 10 plus riches de Thaïlande sont :

  1. Frères Chearavanont ; 30,2 milliards de dollars
  2. Chalerm Yoovidhya ; 24,5 milliards de dollars
  3. Charoen Sirivadhanabhakdi ; 12,7 milliards de dollars
  4. famille Chirathivat; 11,6 milliards de dollars
  5. Sarath Ratanavadi; 8,9 milliards de dollars
  6. Famille Osathanugrah ; 3,5 milliards de dollars
  7. Somphote Ahunai ; 3,3 milliards de dollars
  8. Prasert Prasarttong-Osoth ; 3,25 milliards de dollars
  9. Prachak Tangkaravakoon; 3,2 milliards de dollars
  10. Chuchat Petaumpai & Daonapa Petampai ; 3 milliards de dollars

À la quatrième place se trouve la famille Chirathivat, avec 11,6 milliards de dollars, en hausse de 2,1 milliards de dollars.

Au 5ème rang se trouve le magnat de l’énergie Sarath Ratanavadi, qui a fait la une des journaux en avril avec une offre de 17 milliards de dollars sur Intouch Holdings et sa société de téléphonie mobile Advanced Info Services, le plus grand opérateur mobile de Thaïlande en termes de revenus. Sa fortune a augmenté de près d’un tiers pour atteindre 8,9 milliards de dollars.

Dans l’ensemble, 38 des 50 personnes inscrites ont enregistré des gains de richesse, dont huit ont ajouté plus d’un milliard de dollars chacun.

Les magnats des boissons énergisantes Sathien Setthasit (20e, 1,9 milliard de dollars) et Nutchamai Thanombooncharoen (28e, 1,3 milliard de dollars), co-fondateurs du groupe Carabao coté au SET, sont les plus gros gagnants en pourcentage cette année après avoir plus que doublé leurs fortunes respectives.

Chartsiri Sophonpanich (32e, 1,15 milliard de dollars), président de la Bangkok Bank, a vu sa fortune, qu’il partage avec sa famille, augmenter de 430 millions de dollars par rapport à l’année dernière.

La richesse des cinq magnats de la santé sur la liste était en hausse, y compris celle de Pongsak Viddayakorn (43e, 870 millions de dollars), dont le fils Satit a acquis une participation importante dans l’hôpital de Bumrungrad pour près de 600 millions de dollars.

Il y a trois nouveaux arrivants sur la liste de cette année, chacun provenant d’un secteur différent.

Ce sont le mari et la femme Adisak et Nattaya Tangmitrphracha (29e, 1,27 milliard de dollars), qui ont cofondé la chaîne de matériaux de construction et de décoration intérieure Dohome.

Le fondateur de R&B Food Supply, Somchai Ratanapoompinyo (41e, 875 millions de dollars) et Somwang et Viyavood Sincharoenkul (44e, 865 millions de dollars), sont également nouveaux sur la liste, le couple père et fils derrière le groupe Sri Trang, dont les gants Sri Trang, cotés en Thaïlande et à Singapour ( Thaïlande) fabrique des gants en caoutchouc.

Par ailleurs, trois reviennent dans les rangs, dont Bancha Ongkosit (35e, 970 millions de dollars) dont KCE Electronics, fabricant de circuits imprimés principalement pour le secteur automobile, profite du boom des véhicules électriques.

Une demi-douzaine de personnes inscrites ont cependant vu leur fortune chuter, notamment Aiyawatt Srivaddhanaprabha (16e, 2,15 milliards de dollars) de King Power, dont la fortune hors taxes, qu’il partage avec sa famille, a pris un coup lorsque les voyages ont été gelé par les mesures de restriction anti Covvid-19.

Quatre femmes figuraient sur la liste, dont Somporn Juangroongruangkit, mère de l’homme politique et militant Thanathorn (47e, 815 millions).

L’ancien Premier ministre auto-exilé Thaksin Shinawatra s’est classé 18e, avec 2 milliards de dollars d’investissements.

La valeur nette minimale pour figurer sur la liste cette année était de 737 millions de dollars, contre 460 millions de dollars l’an dernier.

La liste a été compilée à l’aide d’informations sur l’actionnariat et les finances obtenues auprès des familles et des individus, des bourses et des analystes, de la Bourse de Thaïlande et des organismes de réglementation.

Contrairement au classement des milliardaires de Forbes, la liste englobe les fortunes familiales, y compris celles partagées entre les familles élargies de plusieurs générations. Les fortunes publiques ont été calculées sur la base des cours des actions et des taux de change au 18 juin.

Les sociétés privées ont été évaluées sur la base de comparaisons avec des sociétés similaires cotées en bourse. La liste peut également inclure des citoyens étrangers ayant des liens commerciaux, résidentiels ou autres avec le pays, ou des citoyens qui ne résident pas dans le pays mais ont des liens commerciaux ou autres importants avec le pays, selon Forbes

La rédaction de thailande-fr est installée à Bangkok depuis 2007, avec un rédacteur en chef, des pigistes, et des stagiaires d'écoles de journalisme et de communication.

Leave a comment

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.