En Thaïlande et en Indonésie, où la population d’hirondelles régresse, sont apparues des maisons à hirondelles, bâtiments spéciaux parfois climatisés, qui accueillent des centaines d’hirondelles dont les nids seront récoltés.

Les hirondelles vivent dans le noir des grottes et en bande de même espèce mais plusieurs espèces peuvent cohabiter dans une même grotte. On en trouve à l’état naturel en Thaïlande, souvent près de la côte ou sur de petites îles inhabitées.

Un certain nombre de petites îles de Thaïlande comme Ko Rang Nok, Koh Ngang et Koh Kalard, qui font saillie hors de la mer comme des dents cassées, situées au large de Ko Yao Yai, près de Phuket ne sont pas ouvertes aux touristes surtout pendant les mois de février à mai, lorsqu’elles sont surveillées par des gardes armés.

Pourquoi cette surveillance ? Parce que ces îles abritent des nids d’hirondelles de mer, qui se reproduisent dans les grottes marines, et ces nids sont un met très appréciés des Thaïlandais.

Ko Rang Nok
Ko Rang Nok

Il y a trois récoltes par saison, le premier nid est récolté alors qu’il est tout juste construit. Les hirondelles en bâtissent un autre qui est à nouveau prélevé et le dernier nid ne sera cueilli que lorsque les oisillons seront partis. Les espèces sont ainsi normalement préservées.

Il existe deux types de nids comestibles. Les nids blancs qui sont faits presque entièrement de mucus, donc de très bonne qualité et les nids noirs où le mucus est mélangé aux plumes de l’hirondelle. Plus le nid est blanc et transparent, plus il est réputé.

France2  consacre cette semaine un reportage à la récolte de nids dans le sud de la Thaïlande dans la province ce Pattani.

Les nids d’hirondelles sont beaucoup utilisés dans la pharmacopée asiatique et on leur attribue de nombreuses vertus. En Chine et en Asie du Sud-Est, ils sont traditionnellement réputés pour être un bon fortifiant, pour repousser la vieillesse, faciliter la digestion, accélérer la convalescence.

Si vous n’êtes pas convaincus des vertus thérapeutiques des nids d’hirondelles, ne perdez pas votre temps à en manger : ça n’a aucun goût et une consistante gélatineuse pas très agréable.

L’Indonésie fournit 70 % de la production mondiale. Actuellement, Hongkong représente le plus grand consommateur de nids d’hirondelles, avec près de 100 tonnes par an. Sachant qu’un nid ne pèse que quelques grammes, cela représente une grosse consommation.

 

 

 

Laisser un commentaire