Catégories
Culture

Premier aperçu de la nouvelle Alliance française de Bangkok

On peut désormais se faire une idée plus précise de ce que seront les nouveaux locaux, grâce aux images de synthèse publiée par ADPI, une filiale d’Aéroport de Paris qui a remporté le concours pour la construction de l’Alliance Française de Bangkok avec l’entreprise thaïlandaise TT Construction.

On savait déjà que l’Alliance française avait décidé de déménager de ses locaux de Sathorn pour aller sur les nouveaux terrains de Lumphini, rendus disponibles après la relocalisation du night bazar.

On peut désormais se faire une idée plus précise de ce que seront les nouveaux locaux, grâce aux images de synthèse publiée par ADPI, une filiale d’Aéroport de Paris qui a remporté le concours pour la construction de l’Alliance Française de Bangkok avec l’entreprise thaïlandaise TT Construction.

Aperçu des nouveaux locaux de l'alliance française de Bangkok

Ce contrat en conception/construction est géré par le Ministère des Affaires Etrangères, qui en est le maître d’ouvrage. ADPI a aussi dirigé le contrat de construction de l’Ambassade de France et Europa House à Tokyo.

A Bangkok, l’Alliance Française déménage à quelques encablures de son site actuel, pour s’installer près du Parc Lumphini et en face du quartier des nouvelles Ambassades, au cœur d’une zone de développement urbain en transformation profonde puisqu’elle accueillait auparavant le fameux « night bazar » avec ses nombreux petits commerces et restaurants.

L’Alliance française sera le premier bâtiment à s’implanter dans cette nouvelle zone.

Pour ce nouveau bâtiment, les équipes d’ADPI avaient avant tout pour objectif de satisfaire les besoins fonctionnels de l’Alliance, en lui offrant un bâtiment confortable et agréable. Après une minutieuse analyse des contraintes et des réglementations, le choix d’une organisation très rationnelle, offrant une véritable facilité d’accès grâce à la compacité du bâtiment, s’est imposé.

« Le bâtiment de 3600m ² est installé sur une parcelle de 40m par 40m. Le budget disponible pour la réalisation de l’ouvrage nous a poussé à être innovants et prompts à rationnaliser l’organisation spatiale de ce projet »,

explique Dominique Chavanne, Directeur du Comité  d’architecture.

Le projet d’ADPI est un bloc compact, sculpté de l’intérieur, pensé pour permettre à la lumière de pénétrer au cœur de l’édifice. Les espaces de l’Alliance sont organisés sur 5 niveaux selon une hiérarchisation claire et dans une dynamique ouverte autour d’un atrium qui -outre le fait qu’il inonde de lumière le cœur du dispositif – permettra une grande lisibilité des espaces partagés (une médiathèque, une librairie, un auditorium de 250 places, un café).

Un bâtiment lanterne

Dans le concept proposé par ADPI, les matériaux utilisés en façade ont fait l’objet d’une attention particulière. De l’extérieur, l’Alliance française apparaît comme un objet précieux, alternant surfaces poreuses, minérales, et surfaces transparentes ou translucides.  Par ce jeu de contraste entre opacité et transparence, le bâtiment s’éclaire de l’intérieur, tel une lanterne.

La lanterne représente un objet de célébration cher aux Thaïlandais. Ce symbole illustrera la culture française à Bangkok : l’expression des façades de l’Alliance – en relation avec l’organisation des espaces intérieurs – se lit comme un ruban continu d’une surface vitrée qui révèlera la diversité des activités qui s’y dérouleront.

Filiale à 100 % d’Aéroports de Paris, ADPI est une société française d’ingénierie qui réalise à l’international des activités d’architecture, de grands projets d’aménagement (aéroports, extensions urbaines) et des bâtiments complexes (aérogares, stades, tours de grande hauteur, salles de spectacles…)

En savoir plus sur ADPI www.adp-i.com

Par Redaction Bangkok

La rédaction de thailande-fr est installée à Bangkok depuis 2007, avec un rédacteur en chef, des pigistes, et des stagiaires d'écoles de journalisme et de communication.