Catégories
Culture

Thaïlande: la fête gâchée par les inondations

Mais cette année l’ambiance de Loy Krathong n’était pas très festive: la mousson a été dévastatrice tuant plus de 500 personnes et créant le désarroi dans des centaines de milliers de familles dans les pires inondations que la Thaïlande ait connues depuis 50 ans.

En temps normal, la fête de Loy Krathong, qui célèbre la fin de la mousson, figure parmi les plus populaires en Thaïlande : elle coïncide avec la pleine lune du douzième mois lunaire, et en cette saison, le niveau des rivières est au plus haut et la lune au maximum de sa luminosité, créant ainsi une atmosphère particulière.

Mais cette année l’ambiance de Loy Krathong n’était pas très festive: la mousson a été dévastatrice tuant plus de 500 personnes et créant le désarroi dans des centaines de milliers de familles dans les pires inondations que la Thaïlande ait connues depuis 50 ans. Le montant des dégâts s’annonce aussi considérable, amputant la croissance de près de 1,5% cette année.

24 provinces sont encore touchées à des degrés divers par la montée des eaux: Bangkok, Phichit, Nakhon Sawan, Uthai Thani, Chai Nat, Sing Buri, Ang Thong, Ayutthaya, Lopburi, Saraburi, Suphan Buri, Nakhon Pathom, Pathum Thani, Nonthaburi, Samut Sakhon, Samut Prakan, Ubon Ratchathani, Si Sa Ket, Roi Et, Maha Sarakham, Kalasin, Chachoengsao, Nakhon Nayok et Prachin Buri.

Loy Krathong
Le lâcher du krathong est assimilé à un oracle: on dit que si la flamme de la bougie reste allumée jusqu’à ce que l’embarcation soit hors de vue, votre vœu sera réalisé

Loy Krathong est parmi la plus belle fête de Thaïlande, parfois aussi appelée «festival des lumières». En thaï, ‘Loy’ signifie «flotter, surnager», et ‘krathong’ «panier en matière végétale».

Cette année, Loy Krathong a eu lieu le 10 novembre, assez tôt par rapport au calendrier. Ce n’est pas un jour officiellement férié mais on peut parler d’habitude d’une véritable mobilisation générale à travers tout le pays.

Normalement dès la tombée du jour, tous les plans d’eau, rivières et canaux, lacs et littoraux, s’illuminent de centaines de milliers de lanternes flottantes, en forme de lotus. Cette fleur est le symbole de la libération spirituelle: elle naît souvent dans la boue mais s’élève au-dessus et s’épanouit, immaculée, en échappant à la souillure.

Mais cette année le gouvernement avait annulé les cérémonies officielles à Bangkok et donné des conseils de modération, de peur que l’afflux des Krathong ne complique encore un peu plus l’évacuation de l’eau dans les canaux.

L’indice de confiance des consommateurs thaïlandais à son plus bas niveau depuis novembre 2001

Le lâcher du krathong est assimilé à un oracle: on dit que si la flamme de la bougie reste allumée jusqu’à ce que l’embarcation soit hors de vue, votre vœu sera réalisé. Nul doute que cette année de nombreux souhaits se sont dirigés vers les membres d’une famille sinistrée.

L’indice de confiance des consommateurs thaïlandais concernant l’économie générale en octobre a chuté à 62,8 à partir de 72,2 en septembre, atteignant son plus bas niveau depuis novembre 2001 en raison de la crise des inondations, ainsi que de la crise de la dette européenne, selon un sondage réalisé par l’Université de la Chambre de Commerce (UTCC).

Les indices de confiance des consommateurs sur les possibilités d’emploi et les revenus futurs en octobre a ont chuté encore plus  à 63,7 et 90,9 au lieu de 73,0 et 100,3 respectivement en septembre.

Par Olivier Languepin

Journaliste basé à Bangkok depuis 2006. Rédacteur en chef de thailande-fr.com.