Catégories
Bangkok

Bangkok conserve la première place du classement Mastercard en Asie

Bangkok se situe en première place du classement 2016 avec 19,4 millions de visites enregistrées par Mastercard, juste devant Londres (19 millions) et Paris (15,4 millions).

Bangkok reste en tête du classement Mastercard des villes les plus visitées en fonction des arrivées internationales et des dépenses transfrontalières.

Le Mastercard Global Destination Cities Index classe les villes en fonction du nombre de leurs arrivées internationales de visiteurs et des dépenses transfrontalières de ces mêmes visiteurs dans les villes de destination en 2016, et donne des prévisions de croissance pour 2017.

Les données utilisées sont collectées par les paiements, ou les retraits d’argent effectués avec une carte Mastercard internationale émise dans un autre pays que le pays visité.

Bangkok se situe en première place avec 19,4 millions de visites enregistrées par Mastercard, juste devant Londres (19 millions) et Paris (15,4 millions).

Pour le montant des dépenses effectuées par ces mêmes visiteurs c’est Dubai qui est nettement en tête avec 28,5 milliards de dollars de dépenses, suivie par New-York (17 milliards) et Londres (15,1).

Cinq villes dans le top 10 sont en Asie-Pacifique

Les destinations de l’Asie-Pacifique figurent parmi les cinq des 10 premieres destinations répertoriées au cours de l’enquête annuelle qui regroupe les 132 principales villes de destination au monde, avec Bangkok en première place.

L’Asie-Pacifique a également enregistré le montant de dépenses internationales le plus élevés avec des dépenses de 91,16 milliards de dollars en 2016.

L’Europe affiche un montant de 74,7 milliards de dollars et l’Amérique du Nord 55 milliards de dollars.

“Le montant des dépenses des visiteurs internationaux en Asie-Pacifique indique combien la popularité de cette région augmente. Cinq villes dans le top 10 sont en Asie-Pacifique. Des destinations comme Bangkok et la Thaïlande sont parfaites pour des voyages d’affaires, mais aussi souhaitables pour ceux qui veulent une destination de luxe de courte durée”, ajoute Peter Chisnall, Mastercard Country Manager pour la Nouvelle-Zélande et les îles du Pacifique.

Selon l’indice Mastercard Bangkok a enregistré 19,41 millions de visiteurs, tandis que Londres est arrivé en deuxième position avec 19,06 millions de visiteurs. Paris (15,45 millions de visiteurs), Dubaï (14,87 millions de visiteurs) et Singapour (13,11 millions de visiteurs) ont complété les cinq meilleures villes visitées.

“En regardant l’indice, on peut constater que les destinations de la région Asie-Pacifique ont été visités en grande partie par les touristes des pays voisins, en particulier la Chine.», explique Chisnall.

Les prévisions pour une croissance continue en 2017 sont positives à l’exception de New York, avec Tokyo prévu pour enregistrer la plus forte augmentation de visiteurs internationaux.

Destination Visiteurs internationaux en 2016, prévisions pour 2017 et dépenses pour les visiteurs en 2016 (en milliards de dollars américains)

  Destination Visiteurs internationaux en 2016 Prévisions pour 2017 Dépenses pour les visiteurs en 2016 (en milliards de dollars américains)
1 Bangkok 19,41 millions de visiteurs 4,0% 14,1 $
2 Londres 19,06 millions de visiteurs 5,0% 16,1 $
3 Paris 15,45 millions de visiteurs 4,4 pour cent 12,0 $
4 Dubai 14,87 millions de visiteurs 7,7% 28,5 $
5 Singapour 13,11 millions de visiteurs 2,6 pour cent 15,7 $
6 New York 12,70 millions de visiteurs (-2,4%) 17,01 $
7 Séoul 12,39 millions de visiteurs 0,4 pour cent 9,4 $
8 Kuala Lumpur 11,28 millions de visiteurs 7,2 pour cent $ 7.2
9 Tokyo 11,15 millions de visiteurs 12,2 pour cent 11,3 $
dix Istanbul 9,16 millions de visiteurs 0,9% 5,8 $

Les données proviennent des arrivées internationales de visiteurs et de leurs dépenses transfrontalières dans chacune des 132 villes de destination répertoriées par Mastercard.

Par Redaction Bangkok

La rédaction de thailande-fr est installée à Bangkok depuis 2007, avec un rédacteur en chef, des pigistes, et des stagiaires d'écoles de journalisme et de communication.