Catégories
Bangkok

Où faire la fête à Bangkok ?

Vous vivez en Thaïlande ou souhaitez vous y rendre pour les fêtes de fin d’année alors Bangkok est incontestablement la ville où fêter le nouvel an. Pour célébrer le passage à la nouvelle année, beaucoup d’opportunités s’offrent à vous afin de vous faire passer un réveillon inoubliable dans la Cité des anges.

Bangkok sait faire honneur à sa réputation de ville qui ne dort jamais. Chaque soir, dans des discothèques aux quatre coins de la ville, les gens s’amusent, chantent et dansent au son des meilleurs DJ du pays et d’ailleurs.

Si le nouvel an Thaïlandais, connu en tant que la célèbre fête de Songkran, se déroule au mois d’avril, les thaïlandais ne sont pas du genre à manquer une occasion comme celle du 31 décembre pour faire la fête au milieu des farangs.

Mais devant un tel choix, où aller ? Pour quelle ambiance ? Suivez le guide pour quelques suggestions et une liste, non-exhaustive, de la scène locale.

Sukhumvit Road

L’avenue Sukhumvit, par sa situation, son accessibilité et sa modernité, est devenu le centre névralgique pour les fêtards, grâce à quelques rues où les bars et restaurants se concentrent.

Sukhumvit Soi 11 en est un bon exemple, regroupant en quelques mètres les discothèques Levels, le récent Sugar Club ou encore le célèbre Q Bar. Ces boîtes de nuit ultra-modernes au style épuré sont parmi les plus fréquentées de la ville.

Chaque soir est ainsi une nouvelle aventure où se mêlent allègrement expatriés, touristes et jeunesse locale au son de tubes planétaires.

Un peu plus loin, dans Sukhumvit 23, deux clubs ont construit leur réputation sur la qualité de leur programmation musicale. Depuis plusieurs années, Glow fait la part belle à la techno et à la House music avec une pointe d’underground.

Quant à Narz, dans son décor baroque et ses trois salles, le Hip-Hop et la trance sont à l’honneur. Attention toutefois à ne pas arriver trop tôt, Narz faisant partie de ces rares discothèques à Bangkok qui s’éveillent doucement après minuit.

fetebangkok_demo
Demo, la clientèle de jeunes thaïs branchés sur Thohglor 10

Les quartiers de Thong-Lor et Ekkamai, respectivement soi 55 et 63, hébergent eux-aussi de nombreuses discothèques. L’ambiance y est plus sophistiquée et glamour qu’ailleurs.

La clientèle, surtout à Nang Len et Escobar, se compose essentiellement de la jeunesse dorée thaïe venue se montrer. Autre option de la zone, les discothèques Do Not Disturb (DND), Demo, et sa voisine Funky Villa, ont gagné en popularité ces derniers mois grâce à un savant mélange entre DJ talentueux et clientèle locale branchée.

Khao Sarn Road

Si Khao Sarn Road reste un lieu de transit important des touristes occidentaux, deux institutions de cette rue perdurent et restent des incontournables des nuits thaïlandaises.

Grâce en effet à une ambiance festive et simple, The Club et Lava Club sentent bon les fêtes en bord de mer. Idéal pour se défouler sur la piste de danse en toute impunité.

R.C.A (Royal City Avenue)

Sans aucun doute la rue de Bangkok qui a vu son aura festive la plus s’amplifier ces dernières années, RCA se place désormais au rang des lieux privilégiés par les clubbeurs. De plus en plus de jeunes expatriés et de touristes bien informés y font même le détour.

rca
RCA : un espace à ciel ouvert pour faire la fête, dans les bars ou dans les boites.

Sur place, Route 66 est la discothèque qui galvanise la zone, grâce à trois ambiances distinctes – extérieur, salle hip-hop et salle House music. Outre cette boîte de nuit, RCA héberge le récent Onyx, ainsi qu’une célèbre boîte gay, Castro, dans le prolongement de la rue. RCA Live est une autre option, mais ouvert seulement le week-end.

Ratchada Soi 4

Situé directement en face de l’Ambassade de la République populaire de Chine, ce vaste complexe de plusieurs discothèques et Pub est assez méconnu par les étrangers. Pourtant, plusieurs établissements clinquants accueillent en leur sein, à partir du jeudi soir, la jeunesse locale, surtout étudiante.

Zaleng et Snop sont les clubs les plus célèbres de la zone. Organisé pour la clientèle thaïlandaise, le concept repose sur des groupes Live jouant des standards thaïs alors que les DJ prennent possession de la salle entre deux concerts.

Bangkok étant si vaste, qu’il existe bien d’autres discothèques situées çà et là dans la mégalopole. Parmi celles isolées mais qui valent le détour, Kudeta mérite d’être mentionnée. Très classe, elle se situe sur Sathorn Road, au 40ème étage d’un gratte-ciel, avec vue sur toute la ville! L’ensemble du complexe comprend par ailleurs deux restaurants et un bar à cocktail. Tenue correcte exigée.

Laisser un commentaire