Plus de 46 ans après sa fermeture pour cause de guerre civile au Cambodge, la liaison ferroviaire entre Aranyaprathet et Poipet a été rouverte aujourd’hui.

Lors de la cérémonie d’ouverture à la frontière, le Premier ministre Prayut Chan-o-cha a déclaré que la liaison ferroviaire entre la gare de Klong Luek dans le district d’Aranyaprathet et la gare de Poipet au Cambodge renforcerait le commerce frontalier, le tourisme et les affaires entre les deux pays riverain, et créerait des opportunités d’investissement.

Pour le moment la ligne n’est pas encore ouverte pour le transport régulier de passagers entre les deux pays.

Le rétablissement de cette liaison ferroviaire souligne l’engagement pris par les deux gouvernements de créer un « partenariat pour la paix et la prospérité » entre le Cambodge et la Thaïlande..

Le commerce frontalier entre les deux pays était de 145 milliards de bahts l’an dernier, dont 62% via la frontière terrestre d’Aranyaprathet-Poipet, selon le Département du commerce extérieur.

« La restauration de la liaison ferroviaire offre une nouvelle opportunité pour les services ferroviaires qui contribuera au développement économique des deux pays et contribuera également à l’intégration de l’Asean et au développement de la sous-région du Grand Mékong », a déclaré Hun Sen.

0/5 (0 Reviews)

1 commentaire

  1. Une excellente nouvelle qui évitera aux Occidentaux voyageant en individuel de se faire arnaquer grave à la frontière !!!

Laisser un commentaire